Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

La reine de la Baltique de Viveca Sten

Viveca Sten
  La reine de la Baltique
  Les nuits de la Saint-Jean
  Du sang sur la Baltique

Viveca Sten est une auteure suédoise de romans policiers, née en 1959 à Stockholm.

La reine de la Baltique - Viveca Sten

Polar suédois
Note :

   Viveca Sten, nouvelle voix du polar nordique, connaît un grand succès en Suède. Voici le premier roman de la série des enquêtes de Thomas Andreasson et Nora Linde.
   
   L’île de Sandhamn, archipel de Stockholm, résidence de vacances, envahie par les estivants dès les beaux jours, un endroit de rêve malgré l’affluence. Une tranquillité qui va vite se transformer en insécurité quand le cadavre d’un homme est trouvé sur la plage, coincé dans un filet de pêche, une ancre attachée à la corde qui ceinture sa taille. L’inspecteur Thomas Andreasson et son équipe concluent à un suicide. Après tout il s’est lesté pour être sûr de ne pas rater son coup. Il se rend chez Nora Linde son amie de toujours, en vacances sur l’île avec son mari et ses deux garçons, pour la rassurer, pas de meurtrier en vue!
   
   Quand un deuxième cadavre fait son apparition dans la même partie de l’île, le doute s’installe pour Thomas. Une bien étrange coïncidence sur un si petit espace. Une enquête qui va libérer Thomas de ses démons, la mort de sa petite fille de quatre ans suivie de son divorce. Une vision de l’enfant qui l’obsède. De son côté Nora doit affronter l’égoïsme de son mari, sa suffisance, qui ne peut admettre qu’elle puisse avoir une ambition professionnelle au moment où on lui propose un plan de carrière.
   
    Chacun à leur manière, Nora et Thomas vont appréhender le meurtrier.
    ↓

critique par Michelle




* * *



Ce sont les vacances !
Note :

   Nora Lindle est heureuse d’être en vacances sur l’île de sa jeunesse : Sandham. C’est sur cette île au large de Stockholm qu’elle a grandi et qu’elle a partagé tant de moments avec son ami Thomas Andreasson qui est devenu policier.
   
   Nora a épousé un radiologue Henrik, maman de deux petits garçons Simon et Adam, elle est vraiment heureuse de ces moments en famille même si son mari passe trop de moments sur son bateau car c’est une période de régates. De plus, elle ne supporte pas ses beaux parents qui sont assurément très snobs, surtout sa belle mère. Juriste dans une grande banque, elle savoure ces heures de farniente malgré qu’elle doive se lever tôt pour conduire ses fils à la piscine chaque matin.
   
   Thomas quant à lui se noie dans le travail et ne pense qu’aux vacances qu’il va pouvoir enfin prendre sur l’île de Farjo, là il se sent enfin face à lui-même dans sa petite maison. Thomas vit seul car son couple a été détruit face à la mort subite de sa petite Emilie à l’âge de 3 mois. Il s’en sent responsable. Pour survivre il préfère rester dans sa solitude.
   
   Solitude que sa jeune collègue Carina aimerait rompre mais il ne voit même pas la jeune fille.
   
   Ce sont les vacances et pourtant le cadavre d’un homme s’échoue sur une plage, enroulé dans un filet de pêche. Thomas pense d’abord à un suicide.
   
   Le suicide est exclu lorsque la cousine du noyé est retrouvée morte dans une chambre d’hôtel. Apparemment elle aurait subi des violences mais elles ne sont pas la cause de la mort. Elle aurait avalé de la mort aux rats…
   
   L’été s’annonce pesant sur l’île de Sandham. Quel sera le suivant ?
   
   J’ai longtemps hésité avant de lire ce premier roman de cette série. Vantée comme la nouvelle Camilla Lakberg d’où mon hésitation.
   
   Les personnages sont très réussis, voire même très sympas. Une belle description des paysages. Le suspense est excellent même si j’avais vite compris le nom de l’assassin.
   
   Une très très bonne lecture. Je me réjouis de commencer ce soir la seconde enquête "Du sang sur la Baltique"

critique par Winnie




* * *