Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

La petite écuyère a cafté de Jean Bernard Pouy

Jean Bernard Pouy
  La petite écuyère a cafté
  Spinoza encule Hegel
  A sec (Le retour)
  1280 âmes
  RN 86
  Cinq bières, deux rhums
  Le rouge et le vert
  Démons et vermeils
  Samedi 14
  Liliane, fais les valises
  Rémy Cooghe, combat de coqs en Flandre
  Calibre 16 mm
  Sous le vent
  Le Bar parfait
  S63

Jean-Bernard Pouy, né en 1946, est l'auteur de plus de soixante-dix romans noirs (dont onze à la Série Noire) et d'une centaine de nouvelles, directeur et créateur de collections.


* Citations dans la rubrique "Ce qu'ils en ont dit"

La petite écuyère a cafté - Jean Bernard Pouy

Le Poulpe
Note :

   Un épisode du « Poulpe ». On connait le postulat de base du « Poulpe » ; chaque épisode écrit par un auteur différent mais respectant les caractéristiques de base du « Poulpe », présenté en quatrième de couverture comme un personnage libre, curieux, …, qui commence immanquablement chaque épisode dans son antre, la gargotte de Gérard du « Pied de porc à la Sainte Scolasse », à déguster son café – croissant à l’écoute du bruit de fond de la « beauferie » moyenne et du fait divers en apparence anodin mais qui sera le déclencheur de l’activité tendance « Robin des Bois » du Poulpe.
   
   Il s’agit ici du premier épisode. Et d’une belle réussite. Les grands traits de Gabriel Lecouvreur alias « Le Poulpe » sont jetés, les protagonistes récurrents : Gérard le patron du « Pied de porc à la Sainte Scolasse », Maria, Cheryl, Pedro, … L’ambiance est à mi-chemin entre Fred Vargas et Simenon. On ne se prend pas au sérieux mais il y a du message politique dans l’air …
   
   Pour ce premier épisode, « Le Poulpe » va remuer une fourmilière d’extrême-droite du côté de Dieppe suite à un article de journal intriguant commenté avec la beauferie qui convient par Gérard, le patron de « … Sainte Scolasse ». Deux adolescents se seraient suicidés en s’enchaînant sur la voie ferrée. Au delà de l’horreur, Le Poulpe flaire le coup tordu et se propulse à Dieppe. Il y fera enquête, risquera sa vie, bousculera l’establishment local, …
   
   Et l’aventure de la sèrie du « Poulpe » sera lancée. Sur d’excellentes bases disons-le.
   
   PS: Quelques renseignements sur Le Poulpe

critique par Tistou




* * *