Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Dès 05 ans: Le salon de décoiffure (Destination Monstroville - 2) de Sophie Rondeau

Sophie Rondeau
  Dès 05 ans: Le salon de décoiffure (Destination Monstroville - 2)

Dès 05 ans: Le salon de décoiffure (Destination Monstroville - 2) - Sophie Rondeau

On ne vient pas pour rien à Monstroville
Note :

   Ce petit livre a trouvé son chemin vers moi un peu par hasard. Je n'avais pas lu le premier tome comme j'ai j'ai mon entourage des bestioles qui aiment beaucoup les monstres divers et variés (Trash Pack et Skylanders sont over-populaires par chez eux), je l'ai quand même sorti rapidement de ma pile. Après tout, 120 quelques pages, écrites grosseur "lecteur débutant", ça se lit drôlement tout seul!
   
   N'ayant pas lu le premier, j'ai déduit un peu qu'il s'agissait de l'histoire de trois enfants, deux frères et leur cousine, Zia. Ceux-ci ont une grand-mère un peu spéciale... elle a déjà habité Monstroville, une ville bien particulière... et bien malodorante.
   
   Ce tome s'ouvre sur un truc hoooorrible pour un enfant: Zia a des poux. Horreur, malheur! Peu tentée par les méthodes habituelles, les voilà partis pour Monstroville, chez le coiffeur Brossolu, qui est on ne peut plus ravi de cette visite. Pas pour les humains, pour les poux!
   
   J'ai beaucoup aimé ce court roman et j'ai bien hâte que neveu-Nathan soit assez grand pour pouvoir le lire tout seul, je suis certaine que ça va lui plaire. Il y a beaucoup d'originalité (j'ai failli m'étouffer quand j'ai compris pourquoi ils étaient si contents de voir arriver les poux), une bonne dose d'humour et beaucoup de gros-monstres-horribles-pas-beaux-qui-puent, ce qui fera, j'en suis certaine, le bonheur des petits et moyens cretons. Ajoutez a ça des idées un peu saugrenues et un style simple et bien adapté au public cible et vous avez une bien jolie série!
   
   Du coup, je vais tenter de mettre la main sur le premier tome. Pour les avoir à disposition quand ce sera le moment!

critique par Karine




* * *