Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Ados: Tant que nous sommes vivants de Anne-Laure Bondoux

Anne-Laure Bondoux
  Ados: Le temps des miracles
  Dès 11 ans: Le destin de Linus Hoppe
  B comme: Les larmes de l'assassin
  Ados: Pépites
  Ados: Tant que nous sommes vivants

Ados: Tant que nous sommes vivants - Anne-Laure Bondoux

Leçon de vie
Note :

   Thèmes : Amour, Initiation, Voyage
   
   
    "Tant que nous sommes vivants" est encore une fois une réussite qui prouve qu'Anne-Laure Bondoux est une auteure talentueuse et précieuse de la littérature de jeunesse contemporaine française. Après" Les larmes de l'assassin", "Le temps des miracles", "Pépites", "Le destin de Linus Hoppe", Anne-Laure Bondoux revient avec un récit d'aventures, un roman d'amour magique, un conte intemporel et mature dont le fil conducteur est "Tu crois qu'il faut toujours perdre une part de soi pour que la vie continue?" revient comme un refrain.
   
   Composé de quatre parties et conçu comme un parcours, un chemin de vie, ce roman commence dans une ville industrielle. Deux amoureux, Bo et Hama travaillent à l'Usine de la ville, elle ouvrière de jour et lui de nuit. Ils ne se voient qu'à l'heure de leur roulement et le dimanche. C'est un temps bien triste, une époque où seuls les rares bonheurs comptent, les petits riens comme se tenir par la main, lire des petits mots. Le principal c'est d'être ensemble et vivant. Puis le drame arrive : la culpabilité de Bo, la tristesse d'Hama qui a perdu ses mains dans une terrible explosion, sa lente guérison. La ville détruite doit pourtant se reconstruire mais trouve en Bo le bouc-émissaire parfait pour les malheurs survenus. Contraints de fuir une communauté devenue violente et intolérante, Bo et Hama partent sur les routes, avec dans le ventre d'Hama un semblant de renouveau... Les années passent. Tsell grandit et à l'absence de ses parents, survit et suit son destin : partir en quête de ses origines, rejoindre en sens inverse et comprendre sa légende familiale.
   
   C'est une histoire à la dimension spirituelle et psychologique dense et importante. Un récit d'aventures, d'une quête personnelle et initiatique, le parcours d'un couple qui s'aime d'un amour sincère et puissant dans un climat de temps durs, de pauvreté, de désespoir, de crise économique, de guerre. Un récit de transformations où l'on passe sans cesse d'un contraire à un autre, d'un état à un autre : de l'amour à la haine, de la splendeur au déclin, de l'enfance à l'adolescence, du deuil à la renaissance, du bruit au silence, de l'inconnu au connu, du passé à l'avenir et ainsi de suite. Autant de passages, d'épreuves qui permettent aux personnages de grandir, d'évoluer, d'être en mouvement. Bo et Hama vont rencontrer une communauté loufoque dans la forêt, qui va les accueillir, les aider à élever leur enfant. Les treize membres de cette communauté ont tous un don, quelque chose à apporter, entre alchimie, chamanisme, philosophie. Et c'est dans cette partie que le roman bascule dans des accents fantastiques, merveilleux : les symboles du feu, des ombres, du plomb et de l'or, de l'interprétation des rêves, l'art dans la construction de soi.
   
   Construit comme un conte traditionnel mais aux propos modernes, "Tant que nous sommes vivants" est porté par une écriture intense, existentielle et symbolique. On y puise beaucoup de chagrin, de peur, d'injustice mais on en ressort grandi et fort tout en nous invitant à nous dépasser. Elle nous interroge sur des thèmes fondamentaux : l'amour, la mort, la filiation, la place de l'homme dans une société ravagée, sa force de caractère, sa volonté, l'espoir des générations qui suivent les traces des précédentes et achèvent leur travail. Un roman plein d'énergie, à la fois nostalgique et lumineux, poétique et envoûtant, onirique et réaliste dont le message profondément humain est simple : tant que nous sommes vivants, nous pouvons avancer, main dans la main, ensemble, libres d'aimer, libres de respirer et d'exister. Un roman plein d'émotions, marquant de cette rentrée. J'ai aimé, j'y ai puisé de la force, de belles phrases, des réflexions, pourtant il m'a bouleversée car j'ai trouvé son propos triste. A découvrir!

critique par Laël




* * *