Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Joseph de Marie-Hélène Lafon

Marie-Hélène Lafon
  Sur la photo
  L'annonce
  Organes
  Les pays
  Joseph
  Histoires
  Chantiers

Marie-Hélène Lafon est un écrivain français née en 1962. Professeur agrégée de Lettres Classiques, elle a choisi de continuer à enseigner, par goût et pour se maintenir indépendante du marketing de ses livres.


* Interview dans la rubrique "Rencontres"

* Citations dans la rubrique "Ce qu'ils en ont dit"

Joseph - Marie-Hélène Lafon

Félicité
Note :

   Rentrée littéraire 2014
   
   
   Joseph est ouvrier agricole, de cette sorte d'homme qui n'existe plus ou presque. Au fil de ce court texte, on suit son histoire personnelle et familiale. Triste comme un dimanche pluvieux.
   
   Joseph est fataliste, il encaisse les coups de la vie, il ne se plaint pas. Il raconte sa vie quotidienne chez les patrons, les villages qui s'ennuient, les bals et les bagarres pour se prouver qu'on existe. Les bars de la place des villages et les tournées du week end.
   
   Joseph a un frère qui a réussi . Mariage, commerce, enfant. Lui a sombré dans l'alcool. Atavisme familial? Après tout le grand père vidait bien sa douzaine de chopines par jour avant de mourir à 54 ans. On ne vit pas vieux dans la famille. Et puis il y a eu Sylvie. Elle était pas faite pour lui, il a plongé.
   
   C'est un portrait d'un monde en voie d'extinction, j'allais écrire de finitude... Un monde rural qui nous est proche, que l'on perçoit quand on se promène au travers les paysages de France. Par moment je retrouvais Antoine Piazza dans "Les Ronces" ou " Le chiffre des soeurs", mais avec un manque d'empathie pour le personnage principal.
   
   Un beau récit, précis, qui coule agréablement,. Mais, qui donc a institué dernièrement qu'il faut écrire sans paragraphes? J'avais déjà dit mon agacement il y a peu, et je retrouve ce procédé ici. On voit bien que c'est écrit par des gens qui ne prennent pas les transports en commun. Comment voulez vous que je retrouve mon point d'arret de lecture?
   
   
   Présentation de l'éditeur :
   
   "Joseph est ouvrier agricole dans une ferme du Cantal. Il a bientôt soixante ans. Il connaît les fermes de son pays, et leurs histoires. Il est doux, silencieux. Il a aimé Sylvie, un été, il avait trente ans. Elle n'était pas d'ici et avait beaucoup souffert, avec et par les hommes. Elle pensait se consoler avec lui, mais Joseph a payé pour tous. Sylvie est partie au milieu de l'hiver avec un autre.
   Joseph s'est mis à boire, comme on tombe dans un trou. Joseph a un frère, marié, plus beau et entreprenant, qui est allé faire sa vie ailleurs et qui, à la mort du père, a emmené la mère vivre dans sa maison. Joseph reste seul et finira seul. Il est un témoin, un voyeur de la vie des autres.

critique par Le Mérydien




* * *