Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Jusqu'ici et pas au-delà de Joachim Meyerhoff

Joachim Meyerhoff
  Jusqu'ici et pas au-delà

Jusqu'ici et pas au-delà - Joachim Meyerhoff

Histoires de fous
Note :

   Rentrée littéraire 2014
   
   "J'aurais tellement voulu être un gros homme flegmatique comme mon père, un vrai Bouddha, mais je n'étais qu'un gamin maigrichon et vibrionnant, toujours branché sur dix mille volts."
   

   Une enfance hors du commun que celle de Joachim Meyerhoff! Il a grandi avec ses deux frères et ses parents entre les murs de la clinique psychiatrique Hesterberg, que dirigeait son pédopsychiatre de père.
   Dans cette autobiographie, il choisit de nous présenter les moments les plus marquants, tour à tour drôles ou tragiques. Se construit alors, sous formes de récits vivants et acérés, le portrait nuancé d'un père hors-normes, complètement dégagé des contraintes matérielles, et sachant préserver son bonheur, au risque de faire souffrir sa famille.
   
   Pas de jugement, juste un constat plein d'amour et d'empathie.
   
   Un livre haut en couleurs, très agréable à lire.
   
   
   Présentation de l'éditeur :
   
   "L’histoire de cette enfance "parmi les fous" a été la sensation littéraire 2013 en Allemagne (plus de 100 000 exemplaires, traduit dans 12 pays).
   Benjamin de trois frères, Joachim doit lutter pour retenir l’attention de ses parents. Il voue un véritable culte à son père, un homme obèse et obsessionnel, lecteur compulsif, bienveillant, mais totalement accaparé par son métier. La famille habite une maison située dans la grande propriété qui accueille les divers bâtiments de la clinique, entourés d’un parc.
   Dans cette chronique drôle, subtile et émouvante, Meyerhoff évoque un certain nombre d’épisodes marquants de son enfance : sa découverte d’un cadavre dans les jardins ouvriers de sa petite ville ; ses rapports avec les jeunes patients de son père ; ses relations difficiles avec ses deux aînés ; ses accès de rage ; les lubies de son père… En soi, des moments presque ordinaires, si l’on excepte le fait de grandir au milieu de pensionnaires internés en psychiatrie… C’est là que l’autre aspect du texte se révèle : c’est un semblant de comédie pris dans l’étau du tragique. Et Meyerhoff en serre rigoureusement les vis.
   
   Joachim Meyerhoff est un célèbre comédien allemand et son précédent roman, Alle Tote, fliegen hoch : Amerika paru en 2011 a reçu le prix Franz-Tumler."

critique par Cathulu




* * *