Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

S comme: Le Prince de la Nuit, Tome 2, La Lettre de L'Inquisiteur de Yves Swolfs

Yves Swolfs
  S comme: Le Prince de la Nuit, Tome 1
  S comme: Le Prince de la Nuit, Tome 2, La Lettre de L'Inquisiteur
  S comme: Le Prince de la Nuit, Tome 3, Pleine Lune

S comme: Le Prince de la Nuit, Tome 2, La Lettre de L'Inquisiteur - Yves Swolfs

Vampires & Co
Note :

   Après m'être enfin décidée à lire le premier tome du Prince de la Nuit pour Halloween 2013, j'ai décidé de profiter de ce nouveau mois halloweenesque pour remettre les vampires à l'honneur avec cette excellente série. Poursuivons donc avec le tome 2, "La Lettre de l'Inquisiteur".
   
   Souvenez-vous dans le tome 1 : Période médiévale. Un troubadour se présente au château des Rougemont et assassine la châtelaine, la transformant par la même occasion en vampire. Le Seigneur des lieux jure de se venger ; il chasse ainsi le Prince de la Nuit et déclare que toute sa lignée devra poursuivre le même objectif jusqu'au jour où le monstre aura été anéanti. En parallèle, à Paris au début du XXe, un jeune Rougemont s'interroge sur les cauchemars qui le tourmentent et sur le secret qui semble ronger sa famille.
   
   Dans ce deuxième tome, deux époques alternent de nouveau. Celle où le frère Aymar de Rougemont poursuit avec acharnement les "hérétiques" et les condamne à la torture et au bûcher ; il traque également le Prince de la Nuit, musicien, et pense l'avoir retrouvé à Venise où la peste fait de nombreuses victimes. Et de nouveau, Paris dans les années 1930. Vincent de Rougemont sait désormais quel secret pèse sur sa famille après avoir ouvert un coffre contenant des documents relatifs au Prince de la Nuit. Ses cauchemars se poursuivent et lorsque sa fiancée lui annonce qu'un musicien célèbre, un certain Kergan, sera de passage à Paris, Vincent est persuadé qu'il s'agit du monstre qui hante sa famille depuis des siècles. Bien évidemment sa fiancée ne croit pas une seule seconde à ces sornettes et accepte un dîner avec le Maître à l'issue d'une représentation.
   
   J'ai lu que certains avaient trouvé ce deuxième légèrement en dessous du niveau du premier. Pour ma part je le trouve tout aussi réussi, voire plus intéressant car les premières scènes parisiennes du tome 1 sont déjà pleinement exploitées et la rencontre entre Vincent et Kergan se produit déjà alors que je m'attendais à ce que chaque tome se déroule essentiellement à des époques antérieures, avec une confrontation finale au XXe siècle dans le dernier tome. L'aspect historique est toujours présent à travers l'époque médiévale toujours aussi peu sympathique (le volume s'ouvre sur une exécution publique), entre la France et Venise - je n'ai cependant pas fait attention au temps qui s'est écoulé entre ce passage et celui du premier tome mais il est possible que cela soit indiqué plus précisément ; en tout cas les codes vestimentaires changent et ici la fraise indiquerait que nous sommes plutôt au XVIe siècle. Et toujours en parallèle, un Paris des années 1930 qui me séduit beaucoup. Le dessin est toujours soigné avec un grand sens du détail qui fait sa forces. Les couleurs sont aussi une vraie réussite, notamment dans les scènes parisiennes de nuit, de toute beauté. Quant au scénario il tient tout à fait la route et le rythme s'accélère avec la venue de Kergan à Paris et la création d'un nouveau disciple du vampire. Bref, un deuxième tome qui pour moi tient toutes ses promesses!

critique par Lou




* * *