Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Dès 06 ans: Mon ami le zombie de Vincent Malone

Vincent Malone
  Dès 06 ans: Amour, brouille et câlin
  Dès 06 ans: Mon ami le zombie

Dès 06 ans: Mon ami le zombie - Vincent Malone

Drôle et effrayant... et tendre !
Note :

    Illustrations de Miré
   
   Thèmes : Amitié, Zombie, Humour
   
   Présentation de l'éditeur : "Petit, j’étais souvent triste. Je restais assis, des heures, des jours, tout seul, comme ça... À me raconter des histoires. Des histoires de zombies. J’écoutais bien les bruits (les zombies essaient toujours de te manger par surprise). Mais je n’ai rien entendu du tout avant mon zombie. Mon zombie est tombé, pouf, juste à côté de moi... Et ça m’a bien surpris!"
   

   "Mon ami le zombie" m'a tout de suite attirée parce que ce n'est pas commun une histoire d'amitié entre un zombie et un humain. On assiste à la rencontre étonnante dans une forêt, d'un petit garçon solitaire et d'un zombie... tout aussi solitaire qui voyant l'enfant commence à faire des "GRRR GRRR" tendant ses longs bras et bavant d'avance en voyant son futur repas. La première réaction du garçon est de fuir, bien entendu, c'est la solution la plus sage. Mais il réfléchit et se ravise. Il propose au zombie son goûter et l'incite à le suivre.
   
   Une curieuse histoire d'amitié se profile : le garçon essaie de rassasier l'appétit du zombie, mais difficile, après avoir sacrifié des vaches, des oiseaux, des moutons, des cochons et tous les animaux alentours, de satisfaire les goûts de ce mort-vivant titubant. Et ce n'est plus un zombie mais toute une file qu'il ramène à la maison, à la nuit tombée... Le garçon est bien embêté. Un zombie enfermé à la maison n'est pas courant et peut s'avérer dangereux surtout qu'il croque tout, objets comme nourriture! Mais le garçon a surtout peur que le zombie s'ennuie et ne finisse par le laisser.
   
   Cet album jouant sur l'auto-dérision et l'humour décalé, est drôle et attendrissant parce qu'il évoque le sentiment d'abandon et de solitude. Oui oui, même s'il est question d'un zombie sans âme sans conscience qui dévore tout ce qu'il trouve et est assoiffé de chair fraîche. C'est une histoire amusante et sympathique qui fera sourire ou choquera pour son côté sanglant. Certains veulent un chien, un chat... et pourquoi pas un zombie comme animal de compagnie?
   
   Un carnet de croquis (de survie!!) et d'observations dessinées par le héros donne des informations précieuses et humoristiques sur comment entretenir une telle amitié atypique et originale, un mode d'emploi sur les zombies. On ne peut que mordre à l'hameçon tellement les illustrations sont belles et réussies, avec ce dégradé de vert et de marron, le tout est apprécié dans un beau format à l'italienne. C'est un album chouette, drôle ou effrayant mais toujours avec une touche de sensibilité et de tendresse qui rend cette amitié si attachante! J'ai beaucoup aimé, surtout parce qu'on sort des traditionnels monstres, sorcières, ogres et fantômes. Le zombie a le mérite d'apporter quelque chose de nouveau et de comique.
   
   A dévorer!

critique par Laël




* * *