Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Ados: La malédiction des loups de Frédéric Lisak

Frédéric Lisak
  Ados: La malédiction des loups

Ados: La malédiction des loups - Frédéric Lisak

Le club des chasseurs de l’étrange
Note :

   Illustrations de Camille Renversade
   
   Je surveille toujours de près le travail de Camille Renversade, que j’ai découvert avec "Dragons et chimères". Avec ce nouvel ouvrage, le club des chasseurs de l’étrange a eu la bonne idée de partir sur les traces du loup et là, vraiment, je ne pouvais pas passer à côté!
   
   Nous sommes en 1912, et le professeur de criminologie, M. Nicholson, a mystérieusement disparu dans les landes du Dartmoor. Qu’à cela ne tienne, le valeureux major Percy Harrison, ancien élève du professeur et membre du MI5, se rend sur place pour enquêter, muni des dossiers de Nicholson et d’un exemplaire du "Chien des Baskerville".
   
   Car sur cette lande désolée et inquiétante, des attaques sur des troupeaux puis sur des gens vont se succéder et alimenter la terrible rumeur : est-ce un chien hors du commun ou un loup qui sème la terreur? Avec l’aide d’une charmante vétérinaire, le major va tenter d’y voir plus clair, et démasquer le coupable…
   
   Pour ma part, j’avais une grande crainte, celle de lire un énième ouvrage sur la bête du Gévaudan sauce anglaise! J’aime les loups, et toutes sortes de bêtes sauvages, me réjouis du retour de canis lupus en France (et j’espère, bientôt dans mon département) et suis profondément affligée du mouvement anti-loup mené par certains depuis quelques années, quand tant d’autres s’efforcent de cohabiter avec l’animal.
   
   Mes craintes étaient vaines. D’abord les textes sont signés Frédéric Lisak, le fondateur des éditions Plume de carotte, qui, comme il le dit lui-même "a longtemps traîné ses culottes courtes dans des clubs 
nature, avant de se lancer dans le journalisme, puis l’édition nature". C’est un homme qui n’a pas peur du loup et souhaite le réhabiliter!
   
   Ensuite, l’intention des deux compères n’est pas, visiblement, de réécrire l’histoire de la bête du Gévaudan, mais bien de tordre le cou à de nombreuses idées reçues.
   
   Grâce à une mise en page très originale, comme toujours, et à travers des articles de journaux, des correspondances, des notes ou des extraits d’ouvrages savants, tous les clichés relatifs au loup sont examinés et démontés, des enfants-loups au loup-garou en passant par la bête du Gévaudan, et puis on y traite de la place du loup dans la mythologie et dans la littérature, Pasteur et la rage… bref, un panorama quasi complet des relations entre les hommes et le loup.
   
   Le récit est intéressant, mêlant humour, suspense et aventures, distillant de véritables informations sur le loup et les photos de Camille Renversade, pardon, du major Percy veux-je dire, vous replongent dans une époque lointaine qu’on se prend à regretter de ne pas avoir connu. Les illustrations sont superbes, l’ouvrage est extrêmement soigné et c’est réellement un bel objet. Cela devrait plaire aux jeunes lecteurs certes, mais aussi aux adultes, amateurs de beaux ouvrages et/ou amoureux du loup.
   
   Les éditions Plumes de Carotte s’inscrivent dans une démarche de développement durable : papier recyclé, encres à base d’huiles végétales et imprimeurs locaux… que demander de plus?

critique par Folfaerie




* * *