Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Dès 06 ans: La poupée de Ting-Ting de Ghislaine Roman

Ghislaine Roman
  Dès 02 ans: Un jour, deux ours...
  Dès 06 ans: La poupée de Ting-Ting
  Dès 07 ans: Contes d'un roi pas si sage

Dès 06 ans: La poupée de Ting-Ting - Ghislaine Roman

Si beau !
Note :

    Illustrations : Régis Lejonc
   
   Thèmes : Japon, Poupée, Deuil
   
   Un matin, Ting-Ting s'aperçoit que sa poupée a disparu. La petite cherche en vain où est ce qu'elle aurait pu la laisser mais doit partir aux champs avec sa grand-mère. Inquiète, triste et le cœur serré, Ting-Ting craint que sa maman ne l'ait prise avec les autres poupées de l'atelier, et qu'elle la vende au marché. A cette idée, le cœur de Ting-Ting est déchiré, brisé en mille morceaux. Cette poupée était tout pour elle. C'est son bien le plus précieux car fabriquée par son papa, le jour de sa mort. C'est son unique lien, son souvenir de lui. En voyant les larmes rouler sur les joues de sa petite fille, sa grand-mère lui confie un secret : elle lui conseille d'aller apaiser son chagrin au creux d'un vieil arbre. Là, Ting-Ting laisse aller toute sa peine, sa culpabilité et sa douleur... en haut un héron veille et écoute. Bientôt il s'envole...
   
   Qu'il est beau cet album! Le texte poétique, touchant et tout en sensibilité évoque la perte, le souvenir, le deuil, la solitude dans une ambiance intimiste et emplie de douceur. C'est un très joli conte, délicat, tendre d'une enfant blessée, qui a peur de perdre à nouveau. Le rythme lent est apaisant, émouvant, laissant présager une fin lumineuse, pleine d'espoir. Il y a cette nature bienveillante, confidente, amie, puis ce héron protecteur qui apporte une touche de magie. Les illustrations sont superbes, travaillées au pastel, elles s'inspirent des estampes japonaises et les portraits expressifs touchent au cœur par leur réalisme saisissant qui rappellent "La Tombe des lucioles".

critique par Laël




* * *