Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Ados: M comme ... de Yaël Hassan

Yaël Hassan
  Ados: M comme ...

Ados: M comme ... - Yaël Hassan

M comme Métamorphose
Note :

   Thèmes : Violence scolaire, Adolescence, Apprentissage
   
    A 12 ans, Mylène connaît une période un peu trouble depuis le divorce de ses parents. Sa nouvelle vie est composée de ses grands-parents, de la nouvelle femme de son père, et de la vie quotidienne avec sa maman. Il y a des M comme des je t'aime avec des grands M, des M comme Mathieu, comme son ami Mamadou. Des M qui font la vie pleine de joie et de bonheur. Mais à son retour de vacances, Mylène est perturbée par Mona, une nouvelle du quartier qui a embarqué ses deux meilleures amies. Mylène essuie les brimades, les moqueries, les méchancetés... jusqu'au jour où elle décide de ne plus se laisser faire. Le déclic? Le suicide d'un élève de 13 ans victime de violence scolaire. Ce fait traumatisant a laissé place à la réflexion. Mylène, plutôt timide et timorée se métamorphose et s'instruit. Elle décide de devenir déléguée de la classe et propose la médiation afin de régler ce genre de soucis entre les élèves. Mylène, en l'espace de quelques mois est devenue une jeune fille intelligente, courageuse et déterminée.
   
   M comme Métamorphose, c'est un peu le chemin que parcourt Mylène contre la violence scolaire.
   
    C'est un récit touchant bien que assez naïf, qui évoque les périodes chahutées de l'adolescence au collège. Si dans ce récit, tout se finit bien et que l'on trouve un moyen, le dialogue, de résoudre les conflits et la violence en milieu scolaire, d'autres textes montrent que tout n'est pas si rose. Yaël Hassan apporte une vision à la fois sérieuse et optimiste à ce problème. Les professeurs, les parents sont à l'écoute. Pourtant on sait, dans d'autres récits ("De la rage dans mon cartable") que c'est loin d'être toujours le cas.
   
    Le texte reste original dans sa forme narrative : les chapitres courts débutent par la lettre "M" et apportent un côté ludique à l'ensemble. Il y a un mélange d'écriture qui rend le récit riche et moderne : journal intime, correspondances par mail, fiction, dialogues. Mylène est une héroïne attachante, que l'on apprend à connaître sous tous ses aspects : sociaux, familiaux, sentimentaux. Un texte complet, agréable à lire, qui reste une première approche, un peu trop idéalisée à mon goût, sur ce sujet.

critique par Laël




* * *