Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

M comme: Mes hommes de lettres de Catherine Meurisse

Catherine Meurisse
  M comme: Mes hommes de lettres
  M comme: Moderne Olympia
  M comme: La légèreté

M comme: Mes hommes de lettres - Catherine Meurisse

BD indispensable pour le bac de français
Note :

   Sous-titre : Petit précis de littérature française
   
   On le savait, mais ça fait toujours plaisir de le revérifier, on peut apprendre en s'amusant.
   
   Une préface élogieuse de Cavanna nous ouvre la porte de ce docte ouvrage qui va nous présenter un panorama assez complet et détaillé de la littéraure française, du Moyen-Age au Xxème siècle, chaque époque étant racontée par un de ses personnages marquants (un renard troubadour au moyen age, Théophile Gautier au XIXème, par exemple).*
   
   J’ai bien l'impression qu'on y retrouve à peu près la totalité du programme, avec des noms, des dates, les citations principales et tout ce que peut demander un futur examinateur. Et tout est juste, bien sûr. La présentation chronologique structure et favorise la mémorisation, mais bien moins, avouons-le que le côté hilarant du récit. Vous vous doutiez bien que Cavanna n'avait pas préfacé un tome d'un Lagarde et Michard. Certaines vignettes resteront dans la mémoire de nos potaches, je n'en doute pas.
   
   On n'a aucune raison de supposer que nos auteurs et notre histoire littéraire ne soient faits que d'éléments sinistres (à part les romantiques mais, même eux, avaient par ailleurs des histoires sentimentales qui incitaient à la rigolade (George Sand était là pour mettre un peu de peps). Et le graphisme, qui m'a souvent fait penser à celui de Wolinski, réussit la gageure d'être à la fois très caricatural et ressemblant. Il fallait le faire! Mais ces expressifs petits bonshommes en train de crier, pleurer ou rire, sont, dans la case voisine, croqués de telle manière qu'on les reconnaît immédiatement (jugez-en sur la couverture, ne les reconnaissez-vous pas tous?) Un geste, une mèche, une posture suffit à nous les faire reconnaître, et cela aussi, c'est de la culture.
   
   Et côté humour, on n'est pas volé. Non seulement j'ai souri pratiquement en permanence, mais j'ai plusieurs fois, franchement ri. Et rire en potassant son bac de français, peut-on rêver mieux ? Donc, si vous avez dans votre entourage un jeune en 1ère, assurez-vous qu'il lira ce document essentiel à l'avenir de ses études.
   
   Malheureusement, j'ai largement dépassé cet âge béni et cependant, comme je vous le disais, je me suis bien amusée avec cette lecture. Donc, quel que soit votre âge, si vous aimez rire pas trop bêtement, n'hésitez pas. Si vous en avez l'occasion, suivez ce panorama de la littérature française en 140 pages quand même (je vous le disais, il ne manque aucune grande ligne).
   
   
   * 19ème siècle qui, comme il est rappelé page 85, "ne se place pas du tout sous le signe de la fun attitude"
    ↓

critique par Sibylline




* * *



Préface de Cavanna
Note :

   Belle réussite que cet album ambitieux et drôle sur un sujet qui me tient particulièrement à cœur et qui fait toujours mon bonheur: la littérature française !
   
   Catherine Meurisse y retrace une bonne partie de l’histoire des auteurs célèbres – pas tous évidemment, ses préférés sans doute - ce dont elle s’excuse d’ailleurs à la fin.
   
   Ce livre n’aurait pas pu se faire sans : Chrétien de Troyes, Rabelais, La Pléiade, Du Bellay, Montaigne, Corneille, La Fontaine, Molière, Racine, Diderot, Rousseau, Voltaire, Hugo, Sand, Balzac, Flaubert, Zola, Proust, Colette, Sartre, Beauvoir.
   
    Pas facile à priori d’illustrer un si vaste panorama d’auteurs célèbres, du Moyen âge au siècle dernier, sans courir le risque d’ennuyer le lecteur et pourtant c’est le contraire qui se produit: je me suis amusée tout au long de ma lecture, tout en éprouvant une grande admiration pour la prouesse surmontée. J’y ai retrouvé des connaissances de longue date devenus presque des amis à force et c’était comme une grande tablée où tout le monde se retrouvait pour rire et se moquer légèrement des uns et des autres, avec des détails prouvant combien on se connaissait bien
   
   Il ne faut pas se méprendre: s’il est loin d’être réservé aux initiés, cet album s’adresse malgré tout à un public cultivé, au minimum à ceux qui révisent pour le Bac littéraire car mieux on connaît, mieux on goûte les allusions et les détails des mises en scène et des dessins. C’est pourquoi je l’ai savouré et pas simplement parcouru.
   
   Je le recommande vivement aux amoureux de cette littérature et de la bonne BD car les dessins sont très légers, enjoués, efficaces, amusants, satiriques ou élégants quand il le faut, toujours justes. Du beau travail !

critique par Mango




* * *