Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Le Bon, La Brute, etc. de Estelle Nollet

Estelle Nollet
  On ne boit pas les rats-kangourous
  Quand j’étais vivant
  Le Bon, La Brute, etc.

Estelle Nollet est une écrivaine française née en 1977.

Le Bon, La Brute, etc. - Estelle Nollet

Je suis fan !
Note :

   C’est peu dire que je l’avais attendu ce deuxième roman!
   
   Parution fin Aout 2011, je m’étais précipité et je l’ai dévoré. Et puis la flemme étant là, j’ai conservé le billet le relatant. Surtout que d'autres avaient donné leur sentiment et que j’avais l’impression qu’on avait tout dit. D’ailleurs, je n’ai pas changé d’avis. Mais trouvant que finalement on en parlait assez peu, le principe de la rentrée littéraire étant un coup chasse l’autre, ou un prix je ne sais plus, je me suis dit qu’il était temps de relancer la machine autour d’une auteur que j’apprécie particulièrement! Son précédent et premier livre "On ne boit pas les rats kangourous " étant nettement au dessus du panier de vieux crabes de Saint Germain des Près, il faut rendre justice à celui-ci, et lui rendre sa place sur la même étagère. Une nouvelle parution était annoncée pour janvier 2014. C’est long! Surtout que finalement, il est enfin paru ce troisième ouvrage mais la semaine dernière, soit en janvier 2015.
   
    "Ses yeux pour qu’ils arrêtent il aurait fallu qu’il les arrache. Ca aurait changé sa vie. Quand on est un enfant on peut arracher les pétales d’une fleur les pattes d’une mouche, le tissu des fauteuils, mais pas ses propres yeux. Et quand on est un adulte eh bien il est trop tard… "
   
   
Bang a un don qui lui donnerait presque envie de mourir, Nao une maladie qui lui donnerait presque envie de vivre. Ensemble ils décident de partir comme on fuit. Du Mexique à Bali puis à la Centrafrique le road movie déjanté et tonique d’un duo pour le moins singulier qui, face à la folie du monde, s’invente une conduite de résistance inédite et fatale.
   
   Il y a une histoire, des personnages, un style, comment cela se fait il que vous ne l’ayez pas encore lu. Plutôt que Justine fille de… ou Ouellebeurre, lisez Estelle Nollet! Rien à jeter, tout à lire.

critique par Le Mérydien




* * *