Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

La Madone des Sleepings de Maurice Dekobra

Maurice Dekobra
  La Madone des Sleepings

La Madone des Sleepings - Maurice Dekobra

Les charmes de l’under-statement
Note :

   Grand reporter, scénariste, traducteur des classiques de langue anglaise, Maurice Dekobra est aussi un écrivain à part.
   
   "La Madonne des Sleepings" est un amusant roman, mélange de divers genres, qui résume à lui seul assez bien le style original et loufoque de l’auteur.
   
   Mélange des genres car on y trouve, pêle-mêle mais savamment agencés, de l’aventure romanesque à l’ancienne, de l’amour, du roman policier le tout dans un style unique très anglais. Assez décalé grâce à la technique de l’under-statement.
   
   La langue y est riche et fleurie et toute situation a priori banale se voit fréquemment décrite derrière de savantes périphrases pleines d’humour et de dérision qui traduisent une maîtrise assez époustouflante de la langue de Molière. Impressionnant et amusant!
   
   En revanche, n’attendez pas de révolution du côté de l’intrigue. Elle est assez convenue et un peu trop souvent prévisible, à mon goût. Il y a certes de nombreux rebondissements qui savent tenir le lecteur en haleine sans toutefois égaler les Maîtres du thriller. C’est la réelle limite du genre et de ce roman. C’est un peu longuet et convenu…
   
   L’intrigue nous mène dans la jet set londonienne où une riche et belle veuve, Lady Diana, défraie la chronique de la bonne société des années vingt. Tout en multipliant les conquêtes pour son bon plaisir, il va lui falloir trouver un stratagème pour combler les pertes abyssales que des placements malheureux combinés à des dépenses somptuaires ont entraînées.
   
   Grâce au service d’un parfait gentleman, Prince français, une intrigue compliquée vous mènera en Angleterre et surtout en Russie bolchevique afin de faire valoir des droits de la belle dame sur des champs pétrolifères confisqués par les communistes. Nous y rencontrerons de véritables personnages de bandes dessinées, mélanges de politiciens véreux, d’espions et de gens du monde que la passion n’épargne pas, avec lesquels le Prince Seliman et Lady Diana vont devoir composer pour sauver fortune et âmes. Un peu roman de gare mais le panache en plus!
   
   Je ne vous en dirai pas plus. On y passe un bon moment surtout si l’on prend l’histoire d’assez loin et que l’on se concentre sur les exploits de composition littéraire dont Dekobra nous éblouit.
   
   Pas un must, mais à découvrir si vous êtes curieux.

critique par Cetalir




* * *