Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

La femme aux fleurs de papier de Donato Carrisi

Donato Carrisi
  Le chuchoteur
  Le Tribunal des âmes
  La femme aux fleurs de papier
  Malefico
  L'écorchée

Né en 1973, Donato Carrisi est juriste de formation, spécialisé en criminologie et sciences du comportement, il délaisse la pratique du droit pour se tourner vers l’écriture de scénarios.
(Source éditeur)

La femme aux fleurs de papier - Donato Carrisi

Et qui était l’homme qui fumait sur le Titanic ?
Note :

   Même lorsque j'apprécie beaucoup un auteur, il est très rare que je lise l'intégralité de son œuvre et surtout que je me précipite sur chaque sortie. Mais avec Carrisi c'est différent! J'aime tellement ses polars! Il faut dire qu'en matière de suspens je suis une coriace et j'aime quand le texte est à la hauteur de la terreur, de la peur, des frissons qu'il est censé donner... et Donato Carrisi est vraiment l'un des maître en la matière! D'ailleurs j'ai pu le tester sur mon groupe de lecture et visiblement, il a eu le même effet sur tous ceux qui l'ont lu!
   
   Alors, pas de surprise, quand son dernier est paru... j'ai couru! Mais déception : ce n'est pas la suite du tribunal des âmes que j'attends avec tant d'impatience!
   
   Pas de panique, ce doit être une nouvelle série... mais non! C'est un roman "traditionnel". Carrisi a l'habitude à la fin de ses romans de mettre un petit mot pour ses lecteurs sur pourquoi ce texte, comment, grâce à qui... et là il le dit. Il voulait faire de cette histoire un noir, mais il n'a pas pu... le texte a été plus fort que lui et a imposé sa forme.
   
   Ce n'est pas un échec ni une déception, le texte est comme toujours bien écrit et on se laisse prendre par l'histoire de ce conteur aux milles vies, conté à son tour par un soldat italien durant la Seconde Guerre Mondiale. C'est très sympa à lire. Assez court mais juste ce qu'il faut pour exprimer ce qu'il y a à exprimer, sans en faire trop, sans tomber dans les langueurs et longueurs qui parfois nous assomment.
   
   Contrairement à d'habitude, ce qui fait que cette histoire n'a pas pu être un polar, c'est que l'intrigue est riche de lumière, d'optimisme, de petites joies... C'est vraiment très sympa et il serait bête de passer à côté.
   
   Néanmoins, Carrisi, ce message est pour toi : STOP! retourne à tes inconditionnels! L'attente est trop longue pour nous, pauvres lecteurs... Mais que dis-je... la suite en VO est sortie!!!!
   
   Je me rends compte que dans ma joie j'ai oublié de vous résumer l'action, la voici : un soldat italien est capturé par l'armée autrichienne pendant la Seconde Guerre Mondiale. Ces derniers cherchent à connaître son identité mais le soldat ne veut rien révéler. La seule chose qu'il consent à faire, c'est raconter la vie de Guzman, conteur professionnel...

critique par Pauline




* * *