Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

D’un mauvais œil de Jessica Treadway

Jessica Treadway
  D’un mauvais œil

D’un mauvais œil - Jessica Treadway

Mémoire en fuite
Note :

    Premier roman, me semble-t-il, traduit de cette auteure américaine. Une plongée terrifiante dans les tenants et aboutissants d’un massacre. Une sorte d’autopsie de la folie ordinaire.
   
    Nous sommes à Everton, banlieue aisée d’Albany dans l’état de New-York. Un drame s’y est produit : Joe Schutt a été sauvagement assassiné dans son sommeil à l’intérieur de sa propre maison. Son épouse, Hanna, a survécu par miracle, donnant de vagues détails à la police avant de sombrer dans le coma pour plusieurs mois. Il semble que l’assassin soit Rud, le premier petit ami de leur plus jeune fille Dawn, qu’un physique ingrat et un fort strabisme ont jusqu’à présent condamné à une grande solitude.
   
    Un long flash-back nous explique la vie du couple et ce qui semblerait être les racines anciennes de ce massacre.
    Dawn a perdu toute souvenance de cette nuit tragique!
   
    Mais un jour Dawn annonce à sa mère son intention de revenir vivre avec elle, et en même temps, un second procès de Rud doit s’ouvrir. Hanna tente alors et encore de se souvenir de cette nuit cauchemardesque, elle revoit un tatouage… mais cela reste très flou! Surtout qu’à un moment donné, Hanna avait sérieusement envisagé que ce crime soit l’œuvre d’Emmett, un de leurs jeunes voisins, qui avait certains comportements à l’extrême limite de la bienfaisance. N’avait-il pas incendié la cabane des filles dans leur jardin?!
   
    Neil Gaiman, procureur, regrette la non-inculpation de Dawn. Elle est persuadée que celle-ci est pour le moins complice, chose qu’Hanna refuse viscéralement.
   
    Hanna se repasse le film de sa vie, son mariage heureux, malgré les nuages qui parfois encombrent le ciel. Les problèmes des familles respectives des jeunes époux. Puis vient la naissance d’Isis, enfant brillant, ayant beaucoup de succès scolaires et autres.
   
    Puis vient Dawn, est-ce la possible non oxygénation du cerveau pendant quelques secondes? Mais elle est l’ombre de sa sœur. Peu attirante, un visage assez ingrat avec ce défaut de la vue, elle est le soufre douleur des différentes classes, brimée et moquée, sa scolarité est chaotique. Elle quitte ses parents pour suivre son cursus scolaire. Et là, miracle, elle est amoureuse de Rud, un homme un peu plus âgé. Elle est transfigurée.
    Mais cela semble hélas trop beau et l’avenir n’est pas si radieux que cela!
   
    Pour Hanna le retour et la cohabitation avec Dawn n’est pas non plus des plus faciles. Les questions et interrogations refont surface, tout semble indiquer la participation de Rud, malgré le manque de preuves, mais pour Dawn? La question redevient d’actualité trois ans après.
   
    Une famille qui semble tout ce qu'il y a de moyenne dans une banlieue cossue d’une ville de l’état de New-York. Mais la réalité est toute autre.
   
    Joe, le père, est mort sauvagement tué à coups de maillet de croquet. Hannah, la mère, est défigurée à vie malgré les nombreuses opérations chirurgicales qu’elle a subies. Son existence semble être devenue un long calvaire.
    Isis, la fille ainée, est partie loin ; les relations avec sa sœur sont toujours très tendues.
    Dawn, la plus jeune, suite à une naissance difficile, est traumatisée par un œil "paresseux" et en veut à ses parents de ne pas avoir accepté une opération malgré les risques que cela comportait. Enfant raillée et humiliée durant des années, une sorte de démence et de paranoïa s'est installée dans son esprit perturbé.
   
    Un excellent roman, une atmosphère pesante et un suspense très bien amené font de ce livre une très belle découverte.
   
   
    Extraits:
   
   - Ces derniers temps, ma mémoire me jouait de plus en plus de tours. Je n'avais pas cinquante ans, mais je gardais des séquelles de l'agression.
   
   - Cette expérience eut presque raison de ma résolution de témoigner au nouveau procès. Néanmoins, je refusais de céder à la peur qui m'avait assaillie dans la salle de bain. Je ne voulais pas être aussi faible.
   
   - Dans mon malheur, j'avais eu une seule chance : l'agression que j'avais subie n'avait pas effacé la moindre image de ma vie.
   
   - Ce que je voulais dire, en réalité, c'est que personne ne pourrait jamais "rattraper" ce qui s'était produit, mais cela ne nous aurait avancé à rien.
   
   - Sans rebondir à mon évocation d'Iris, elle déclara :
   La neurologue qui est intervenue au tribunal a expliqué que ces souvenirs ne te reviendraient sans doute jamais.
   
   - Il avait raison, bien sûr, et on sentait que Dawn avait envie d'accepter, pour la satisfaction de nous prouver que nos soupçons étaient infondés.
   
   - Sois prudente, déclara-t-il, lorsque je franchis la porte.
   Je me rendis compte que j'avais donné exactement la même recommandation à Dawn quelques heures auparavant.
   
   - Je ne sais pas. J'imagine toujours que les gens vont être différents de ceux qu'ils sont.
   

    Titre original : Lacy Eye (2015)

critique par Eireann Yvon




* * *