Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Dès 10 ans: Lina et la forêt des sortilèges de Serge Brussolo

Serge Brussolo
  Armés et dangereux
  Le manoir des sortilèges
  La Maison de l'aigle
  Le pique-nique du crocodile
  Le chien de minuit
  Dès 10 ans: Lina et la forêt des sortilèges

Serge Brussolo est un éditeur et écrivain français né en 1951.

Dès 10 ans: Lina et la forêt des sortilèges - Serge Brussolo

La tombola des démons
Note :

   Thèmes : Magie, Aventure, Fantastique
   
   
   Attirée par la couverture et le résumé qui m'avaient l'air appétissants, je ressors de cette lecture contente mais avec un léger sentiment de déception. Je tenterais de lire le second tome et la série Peggy Sue du même auteur me fait toujours de l’œil. En fait j'ai eu du mal à rentrer dans l'univers de Lina, un univers où la magie est présente et où l'on part du postulat que les créatures imaginaires (monstres sous le lit, monstres légendaires) inventées par les enfants sont réelles et vivent parmi nous. Ainsi Lina, infirmière à l'orphelinat des créatures imaginaires (lorsque les enfants grandissent, ces créatures sont abandonnées car les enfants les ont oubliées) est choquée lorsque le directeur décide d'anéantir les pensionnaires. Il hait la magie et souhaite leur injecter un sérum de réalité. Décidée à les sauver, Lina est embarquée dans une aventure fantastique, une fuite éperdue avec Toddy l'ours garou, Kanzo le kangourou qui les conduira dans la forêt des sortilèges. Drôle de forêt car nos héros vont débarquer dans une ville où le rôle de chaque habitant est tiré au sort, et où un gorille est nommé nouveau roi...
   
   Il y a d'excellentes idées dans l'univers de Serge Brussolo. Parfois des nouvelles, des originales et d'autres plus classiques... le rythme soutenu d'actions, de rebondissements, de dialogues a fait que je ne me suis pas attachée aux personnages. Parfois ça part dans tous les sens, c'est farfelu et loufoque, puis il y a une guerre qui survient et ça ne m'a pas plu... J'ai passé un agréable moment mais il me manque un petit quelque chose. Moins de dispersion peut-être, rester dans l'idée de départ excellente de l'orphelinat avec des éléments de fantasy.

critique par Laël




* * *