Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Ados: Les autodafeurs de Marine Carteron

Marine Carteron
  Ados: Les autodafeurs

Ados: Les autodafeurs - Marine Carteron

Le 1er de 3 volumes
Note :

   Ou lalalala!!!! Voici un énorme, super, roman ado...
   Aventure, action, intrigue, suspens, amitié, amour, humour et Histoire!!! Tous les ingrédients magiques sont réunis pour en faire un roman parfait!!
   
   Auguste et Césarine viennent de perdre leur papa dans ce qui semble être un accident de la route. Puisque leur mère n'arrive pas à s'en remettre, Auguste jeune collégien, promu homme de la maison décide de faire déménager tout le monde à la Commanderie, le domaine de leurs-parents situé en campagne. Si cette idée n'est pour lui pas la perfection, elle aura le mérite, du moins l'espère-t-il de rendre sa mère un peu plus heureuse et reposée...
   
   Mais la vie ne va pas être celle à laquelle il s'attend. Très vite, Auguste va être victime ou acteur involontaire de faits et événements étranges... Et très vite, il va comprendre ce que sa petite sœur autiste très très très intelligente et terre-à-terre a déjà compris : son père n'a pas eu d'accident, il a été tué! Mais pourquoi???
   
   Au fur et à mesure de leur nouvelle vie campagnarde et non pantouflarde, Auguste va découvrir une réalité pour le moins étonnante : sa famille fait partie d'un groupe secret existant depuis Alexandre le Grand qui a pour but la conservation et la propagation des textes originels et primordiaux, révélateurs de la vérité et de la paix mondiale. Qui dit groupuscule de défense, dit opposition... dit action...
   
   Roman à lire dès la sixième, il est aussi parfait pour les adultes. L'humour, révélateur d'une grande subtilité de l'auteur sur ses personnages, nous fait découvrir une trilogie fantastique et à laquelle le lecteur devient complètement accro...
   
   
   "Le choc a été très violent. Le camion a surgi de nulle part et a percuté la voiture de plein fouet avant de l'envoyer par-dessus les glissières de sécurité terminer sa course contre un grand chêne.
    Elle a fait plus de cinq tonneaux avant de s'immobiliser et maintenant c'est une épave ; la roue avant gauche tourne encore tandis que de la fumée commence à s'échapper du capot éventré.
    Suspendu la tête à l'envers dans l'habitacle détruit, l'homme sait qu'il va mourir. Cela fait plus d'un an qu'il redoute ce moment. Depuis le jour où il a surpris les plans des autodafeurs, il a su qu'ils ne le laisseraient pas se mettre en travers de leur chemin.
    Il y a trop d'années qu'ils attendent de prendre le pouvoir.
    Trop de siècles qu'ils guettent une opportunité. il n'avait aucune chance."

critique par Pauline




* * *