Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Dès 10 ans: Ninn - Tome 1 La Ligne Noire de Jean-Michel Darlot

Jean-Michel Darlot
  Dès 10 ans: Ninn - Tome 1 La Ligne Noire
  D comme: Ninn - Tome 2 - Les Grands Lointains

Dès 10 ans: Ninn - Tome 1 La Ligne Noire - Jean-Michel Darlot

BD de l'aventure et de la poésie de l'insolite
Note :

   Illustrations : Johan Pilet
   
   
   Gros coup de cœur, d'autant plus génial qu'inattendu pour le premier tome de la série NINN.
   
    Ninn fut découverte bébé dans le métro parisien... depuis elle a grandi avec deux employés effectuant des réparations de voies, ses tontons comme elle dit. On comprend pourquoi Ninn est fascinée, intriguée par cet univers... seul lien avec le mystère de sa naissance : les zones désaffectées, les voies abandonnées, les stations fantômes, les portes d'accès interdites... que de charme avec un ancrage historique fort appréciable. On s'y croirait grâce aux planches réalistes.
   Ninn, c'est une jeune fille dynamique, pétillante et sacrément casse cou! Pour l'école, elle a choisi de faire un exposé sur le métro parisien et la fameuse ligne noire... qui provoquait des accidents restés sans réponse. On la sent passionnée, passionnante et forcément on s'attache beaucoup à cette héroïne volontaire. Puis il y a ce vieil homme un peu fou et extravagant, qui voit des papillons, tout comme elle. Un jour, n'y tenant plus, souhaitant découvrir d'où elle vient, elle suit le vieil homme qui lui dévoile alors une vérité insoupçonnée...
   
   Si au début, je n'étais pas friande des illustrations de style manga européen, au trait rondouillard, bien qu'elles soient splendides et rondement bien travaillées, je me suis laissée emporter sur les voies du métro parisien, grâce à Ninn, une héroïne hors du commun dont le regard et la curiosité nous invitent à tourner les pages avec avidité et curiosité. L'univers choisi par Jean-Michel Darlot est urbain, contemporain et très ancré dans le quotidien... alors lorsque dans l récit s'insinuent des éléments fantastiques, tout n'en devient que plus prenant et captivant. Un tigre en papier qui se transforme en un vrai, un compagnon de route fort et fidèle, des ombres cauchemardesques, des papillons multicolores, un nouveau monde à découvrir, à la fois inquiétant et beau et surtout très étrange.
   
   Le scénario tout comme le dessin est maîtrisé à la perfection! Cette BD nous embarque, et sous couvert du côté "initiatique", récit d'apprentissage d'une jeune orpheline qui se cherche, Ninn possède un je ne sais quoi d'original, de différent, d'inconnu. A la différence d'un Wormworld Saga, la BD Ninn est nettement plus insolite, étudiée... Entre onirisme et poésie de l'insolite, entre fantastique et réalisme, la trame narrative de Ninn me fait penser à du Neil Gaiman, à ce monde souterrain sombre et pleins de mystères, de dangers. Les créatures méchantes sont très effrayantes, il y a un côté onirique, plein de magie. Le regard porté sur le métro parisien est incroyablement captivant, magique et atypique... de quoi nous divertir pour une BD extrêmement réussie et pleine d'imagination. A peine finie la dernière page que j'avais déjà envie de dévorer la suite!

critique par Laël




* * *