Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Ados: Blackwood Le pensionnat de nulle part de Lois Duncan

Lois Duncan
  Ados: Blackwood Le pensionnat de nulle part

Ados: Blackwood Le pensionnat de nulle part - Lois Duncan

Même pas peur !
Note :

   Thèmes : Fantastique, Pensionnat, Suspense
   
   Un pensionnat gothique perdu au milieu de nulle part, dans une sombre et solitaire forêt... lorsque Kit franchit les grilles de son nouveau lycée, un sentiment d'angoisse et de terreur l'envahit. Elle sent comme une présence maléfique mais ne se l'explique pas. Pourtant elle n'a pas le choix. Sa mère, fraîchement remariée, file le parfait et aveugle amour avec Dan et partent en lune de miel. Kit doit s'habituer à Blackwood et à sa nouvelle vie d'écolière. Mais la promotion est sévère et Kit déchante vite lorsqu'elle comprend qu'il n'y aura que trois autres jeunes filles avec elle. Qui les a choisies ? Comment ? Sur quels critères ont-elles été retenues ? Très vite, d'étranges phénomènes apparaissent : les trois filles développent des talents artistiques hors normes. Face à ces talents extraordinaires, la directrice de Blackwood est ravie et incite même les jeunes filles à se consacrer corps et âme à leurs dons apparus si soudainement...
   
   Dès les premières pages, "Blackwood Le pensionnat de nulle part" nous envoûte facilement et nous plonge au cœur d'une vaste demeure gothique. Complètement dans le genre du thriller paranormal où suspense et horreur se disputent une ambiance sombre, mystérieuse... j'ai dévoré ce roman en une soirée tellement j'étais prise dans l'action. C'est très bien écrit et rondement maîtrisé, l'auteur ayant une écriture efficace et dynamique. Bien que l'intrigue soit prévisible, enfin, le déroulement des évènements : les apparitions spectrales dans le couloir, le vent glacé qui envahit les chambres, des nuits agitées et cauchemardesques... on se laisse prendre dans un roman d'atmosphère qui sait tenir en haleine et provoquer des frissons. Comme Kit, on s'interroge, on s'inquiète, et on pressent le pire. Le dénouement dépassera néanmoins l'entendement et la raison.
   
   Un excellent roman du genre, divertissant, prenant et angoissant qui n'est pas sans rappeler un bon Lovecraft ou dans la veine d'un Wilkie Collins, en plus moderne, pour frissonner la nuit, sous la couette... toutes lampes allumées!

critique par Laël




* * *