Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

L’appel du Causse de William S. Merwin

William S. Merwin
  L’appel du Causse

L’appel du Causse - William S. Merwin, Michael Taylor

Le Causse et le poète
Note :

   Un livre attachant, riche, double, un livre qui parle de la terre de France avec un petit accent américain.
   
   Le nom de William S Merwin ne vous est sans doute pas connu, c’est pourtant un poète américain reconnu.
   
   En 1950 il parcourt la France et a un coup de foudre total pour une région : le Quercy. Et nous allons, grâce à William Merwin, arpenter ces terres arides, admirer les jeux de lumière, faire connaissance avec les habitants bourrus qui semblent au poète n’avoir pas vraiment changé depuis l’époque des troubadours.
   
   Le poète part en quête d’un havre, d’un lieu de vie et il le trouve à Lacam. Il va au fil du temps transformer une ruine en une maison qui s’intègre parfaitement dans le paysage, premier habitant du hameau à n’être pas né là !!
   
   Dans les années qui suivent il va y faire de nombreux séjours, le lieu, la nature, les paysages vont lui inspirer des poèmes et des textes en prose que l’on découvre dans ce livre.
   
   " Mes jours solitaires dans cet endroit silencieux représentent un point culminant dans ma vie, un trésor éternel, une source à laquelle je reviens sans cesse. "
   

   A la manière de Stevenson il a arpenté les chemins, les collines, les prés de la région et son amour est resté intact. Son ami Michael Taylor, qui l’a rencontré à la faveur d’une interview, est amoureux lui aussi de ce Causse magnifique et donne une très belle introduction aux textes de Merwin.
   
   C’est un plaisir de lire la prose de Merwin, il a étudié le vieux français pour pouvoir lire Villon et c’est un passionné de la langue d’Oc des troubadours.
   
   "Ce sont ce monde ancien, cette culture et ce paysage qui ont saisi mon imagination. Un lieu d’une ancienneté incommensurable avec un profond silence sous-jacent."
   

   Les amoureux de la région l’on peut être déjà rencontré.
   
   "tout y est pour qui aime vivre les saisons, arpenter les sentiers, contempler les paysages immaculés, cueillir les champignons ou cultiver son jardin. Bien sûr, c’est un peu nostalgique : Merwin vit la disparition de la vieille paysannerie et les débuts d’une autre époque, peut-être moins poétique. Mais nous savons que l’auteur revient chaque année passer quelques mois dans sa vieille maison. Qui sait si vous ne l’apercevrez pas un jour, au détour d’une promenade, derrière les murs en pierres sèches"
   

   
   PS : William S. Merwin est né à New York en 1927. Traducteur (Neruda, Follain, Dante, Mandelstam), il est l auteur d une uvre d exception, récits, essais et poésie (une trentaine de titres). Il a reçu deux fois le Prix Pulitzer de poésie, en 1971, puis en 2009. En 2010, il est nommé "Poet Laureate" aux États-Unis par la Bibliothèque du Congrès.

critique par Dominique




* * *