Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

L comme: Wormworld Saga - T1 - Le voyage commence de Daniel Lieske

Daniel Lieske
  L comme: Wormworld Saga - T1 - Le voyage commence

L comme: Wormworld Saga - T1 - Le voyage commence - Daniel Lieske

Vieux concept, technique nouvelle
Note :

   Biographie de l'auteur:
   "Daniel Lieske est un créateur digital allemand, il a fondé la première communauté germanophone d'artistes numériques œuvrant en BD, illustrations, pub et bien sûr jeux vidéo." (L'éditeur)

   
   Je reste partagée sur l'engouement qu'il y a autour de Wormworld Saga... parce que le scénario reste assez simple et archi vu, revu et connu, si bien que je n'ai pas été transportée ni émerveillée par le voyage de Jonas. A la veille de ses vacances, Jonas part chez sa grand-mère avec son père. Il a fait une grosse bêtise et son père lui en veut beaucoup... si bien que Jonas n'a pas le choix, cet été, il doit travailler sur ses devoirs. Il a également vécu un drame, on s'en doute puisque c'est suggéré mais on en saura pas plus, ni sur l'absence de sa mère. Petit héros de facture classique, il n'en demeure pas moins attachant. Dans le grenier de sa grand-mère, il joue, il explore, il vagabonde et découvre un passage mystérieux... qui va le conduire dans un monde inconnu, peuplé d'insectes géants et dangereux. C'est le Wormworld... un monde fascinant qui rappelle une sorte d'Inde fantasy avec des runes magiques, des créatures surnaturelles et extraordinaires, une nature aussi luxuriante que menaçante, des magiciens chamans...
   
   Si le scénario n'est certes pas très original, toute la qualité repose sur le graphisme éblouissant, les décors, les jeux de lumières, les contrastes et la variété d'une nature envoûtante et captivante. Si bien que l'univers du Wormworld est foisonnant et semble porteur d'une mythologie intéressante dont il nous reste, à la fin de ce tome, tout à découvrir. Malheureusement, j'ai trouvé la progression de l'intrigue beaucoup trop lente. La première partie étant consacrée à la réalité de Jonas, à la présentation de son père, de leurs conflits... et lorsque Jonas rentre dans le Monde du Ver, c'est déjà la fin... autant dire qu'il ne se passe pas grand chose mais peut-être est-ce pour mieux nous donner l'eau à la bouche sur cet univers à la fois féérique et effrayant, magique et étrange. J'ai donc hâte de lire le tome 2 qui sera déterminant pour me faire un meilleur avis. Une série de fantasy classique agrémentée d'un univers merveilleux et fantastique voilà ce qui pourrait résumer le premier tome introductif de la "Saga du Grand Ver" dont l'intérêt pour ma part réside essentiellement dans un graphisme 100% numérique, des décors luxuriants, sublimes et des couleurs fascinantes qui rappellent les jeux vidéo (mais là encore le graphisme du jeu Child of light est beaucoup plus fin, délicat et original).
   
   Les pages "bonus" reviennent sur la création de la série, sur les idées de l'auteur, sur ses inspirations, c'est intéressant, on nous laisse entrevoir un potentiel. A voir dans le prochain tome si l'auteur aura réussi à y mettre sa touche d'originalité et personnelle.

critique par Laël




* * *