Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

P comme: La marche du crabe T3, La révolution des crabes de Arthur De Pins

Arthur De Pins
  D comme: Zombillénium, T1 - Gretchen
  D comme: Zombillénium, T2 - Ressources Humaines
  D comme: La marche du crabe
  P comme: La marche du crabe T3, La révolution des crabes

P comme: La marche du crabe T3, La révolution des crabes - Arthur De Pins

Panier de crabes
Note :

   Ainsi donc le troisième tome de la trilogie d’ Arthur de Pins sur "La Marche du Crabe", se termine par une Révolution: celle des fidèles de l’espèce du Cancer Simplicimus Vulgaris, qui ne savent et ne veulent marcher que tout droit contre les mutants qui ont découvert la possibilité de tourner et par là même la liberté de faire ce qui leur plaît.
   
   Ces derniers m’étaient sympathiques puisqu’ils représentaient l’évolution de leur espèce dans un sens bénéfique mais c’était trop simple. Bien vite, leurs chefs sont tombés dans les travers des gourous, de ceux qui se donnent le beau rôle de guide de leur peuple. ils ont vu une lueur au loin, du fond de la mer et sont partis à sa rencontre avec vingt deux d’entre eux. Il n’en faut pas plus pour que s’installe une nouvelle religion. Seuls les "Rigides" résistent au changement imposé par les "Tournants". Surviennent alors bien des péripéties où il est question des hommes avec leur marée noire et leurs ambitions politiques, des tourteaux et des homards avec leurs pièges redoutables, de la pollution due à l’excès de consommation, d’une vengeance d’un petit crabe contre des amoureux et d’un diamant tombé au fond de la mer, bref de tous les maux qui pèsent sur nous en ce moment avec en point de mire bien des apocalypses possibles.
   
   Tout cela, bien entendu dans la légèreté et l’humour, une forme de dramaturgie drolatique, en somme. Un constat pessimiste mais un traitement amusant d’autant plus que les dessins sont adorablement fantaisistes et inattendus, joliment colorés et plus vivement stylisés que réalistes, comme je les aime.
   
   Cette trilogie aura fait ma joie, ce troisième tome étant pour moi le meilleur.

critique par Mango




* * *