Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

L'ombre de nos nuits de Gaëlle Josse

Gaëlle Josse
  Les heures silencieuses
  Noces de neige
  Le dernier gardien d'Ellis Island
  L'ombre de nos nuits
  Un été à quatre mains
  Une longue impatience

Gaëlle Josse est une écrivaine française née en 1960.

L'ombre de nos nuits - Gaëlle Josse

Georges de la Tour
Note :

    A Rouen, pour passer le temps entre deux trains, une jeune femme se rend au musée des Beaux-Arts. Elle s'arrête devant le tableau de Georges de la Tour, Saint Sébastien soigné par Irène. Submergée par l'émotion, elle repense à la passion amoureuse qu'elle a vécue et qui l'a laissée au bord du gouffre.
   
    Le tableau représente une scène entre ombre et lumière où le regard lumineux et bienveillant d'Irène sur Sébastien et la présence discrète de deux personnes symbolisent silence et profondeur.
   
    Lunéville, Janvier 1639. Le peintre Georges de la Tour, recherche le silence et l'isolement dans son atelier pour travailler. C'est dans la chaleur de cette pièce qu'alimente un feu de cheminée, qu'il s'achemine vers son œuvre dans une rencontre sensuelle. Des souvenirs d'amours clandestines le réconfortent d'une vie trop paisible souvent.
   
    Laurent, son apprenti doué, découvre les malheurs d'un amour non partagé avec Claude, la fille de son maître, le modèle d'Irène.
   
    Ces trois voix vont raconter leur histoire, hors du temps, dans l'espace pictural.
   
    C'est une traversée du miroir. Un peintre voué tout à son art, allant présenter son tableau au Roi de France, nous livre ses pensées sur la vie au 17ème siècle, la création artistique et les techniques utilisées. C'est aussi la difficulté de la transmission qui est expliquée ici.
   
    La jeune femme du musée se souvient de la passion non partagée pour un homme qui a été le plus grand amour de sa vie.
   
    Comment peut-on s'abîmer dans une relation qui dès le départ fait souffrir ?
   
    Dans un style toujours très pur et poétique, Gaëlle Josse, nous décrit la beauté sombre et lumineuse de la passion amoureuse.
   
    Avec précision, l'auteure nous transporte en d'autres temps et d'autres lieux. Les histoires se croisent avec douceur et finesse.
   
    Sans nous perdre, nous suivons cette lumière si particulière et fascinante qui éclaire les romans de cette amoureuse des nuances.

critique par Marie de La page déchirée




* * *