Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Sayonara de Pascal Millet

Pascal Millet
  Sayonara

Sayonara - Pascal Millet

Dans l’ombre du frère…
Note :

   Pascal Millet, né en France, a passé plusieurs années au Québec. Il réside dorénavant en Bretagne. Il a écrit des nouvelles et des livres pour la jeunesse, ainsi que plusieurs romans noirs.
   
    Livre en trois parties après un court prologue:
   Du silence dans la tête, Les mots de Lou, Le troisième homme.
   
    Ray et son frère ainé Zeb ont un projet en commun : quitter leur petit village, trou perdu au nord du Québec. Leur destination, Yokosuka au Japon. Le rêve ! Mais qui bientôt se réalisera, promet Zeb.
    La vie des deux frères est compliquée. Leur père, qui a tué un enfant au volant de son camion, est devenu un alcoolique, finit en proie à des cauchemars qu’il tente de noyer dans la bière et autres boissons fortes.
   
    Le village respire l’ennui, les seules distractions sont le sexe, l’ivresse et le jeu, la chasse et la pêche. Zeb est un joueur confirmé, il dit économiser ses gains.
    Partir est la seule solution pour espérer une vie meilleure.
    Mais Zeb disparait sans crier gare, Ray se retrouve seul, désemparé avec en tête des questions lancinantes dont il cherche des réponses : pourquoi l’avoir abandonné et comment ?
   
    Cette disparition semble être le prélude à un déchainement de violence inhabituelle dans le pays...
   Ray découvre Steve dans la forêt, il dit qu’il a été blessé par Zeb qui l’a renversé de sang froid avec sa voiture. Chose étrange, le cadavre de Steve est découvert dans l’eau et la cause de son décès est la noyade...
   
    Ray tente de rentrer en contact avec Lou, la petite amie de Zeb, elle refuse de lui parler, pourquoi ?
    Ray assiste à une scène d’une rare violence sur les bords du lac : Lou aguiche Phil, ils boivent, elle se dénude et s’offre…, puis tue Phil et tente de se débarrasser de son cadavre…
   
   La terrible confession de Lou fera perdre son innocence à Ray et il découvrira Zeb sous un jour nouveau ou qu’il refusait de voir.
   
    En plus du départ de son frère, Ray doit affronter une autre épreuve, le décès de sa mère…
   
   Ray, jeune homme paumé dans un monde de brutes, sa passion pour la photo, Zeb, ombre envahissante malgré son absence, Lou serveuse dans un bar, amie et même un peu plus de Zeb, un père rongé par le remord, une mère dépassée, des hommes joueurs, buveurs et fornicateurs devant l’éternel. Bref, des personnages et un village ordinaires. Mais où l’on n’aimerait pas vivre !
   
   Un bon livre très noir, une belle écriture et un certain exotisme, la campagne canadienne n’étant pas souvent à l’honneur dans le paysage du roman noir français !
   
    Une découverte !
    Encore un très bon roman des éditions Sixto/ Le Cercle.
   
   
    Extraits :
   
   - Un vent s'est levé, un vent de mer qui pousse devant lui des odeurs d'algues agglutinées et de poissons morts. Il est frais et puant, froid sur mon visage.
   
   - C'était une journée d'automne surlignée d'un ciel bas et noir, il pleuvait à plein temps.
   
   - Je m'écarte d'elle pour ne plus sentir sa main sur mon bras, tout ce chagrin qui transpire des pores de sa peau.
   
   - Zeb n'est pas parti, j'en ai la certitude. Il est là, quelque part, caché dans le village.
   
   - J'ai creusé un vide autour de nous, sorti du néant des images qui font peur, des choses que ma mère ne veut pas voir. Il le fallait pourtant.
   
   - Elle essaye de parler, de former des mots, mais ils se brisent, éclatent comme des bulles de savon en sortant de sa bouche.
   
   - Demain, je dis tout haut, demain je saurai.
    Et, dans la nuit, le son de ma propre voix me fait peur.

critique par Eireann Yvon




* * *