Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Ados: Plus froid que le Pôle Nord de Roddy Doyle

Roddy Doyle
  La femme qui se cognait dans les portes
  Ados: Plus froid que le Pôle Nord

Ados: Plus froid que le Pôle Nord - Roddy Doyle

Famille recomposée
Note :

   Thèmes : Hiver, Voyage, Famille
   
   La mère d'Erin a abandonné sa famille alors qu'elle n'était qu'un bébé. Seule avec son père, la jeune fille s'épanouit et lorsque ce dernier refait sa vie avec Sandra, les choses se passaient plutôt bien.
   
   Sandra a eu deux fils Johnny et Tom. Mais treize ans plus tard, Erin alors si gentille est devenue un enfer pour sa famille. C'est une adolescente difficile, qui méprise ses demi-frères et son père. La mère d'Erin envisage de rentrer pour revoir sa fille. N'y tenant plus, Sandra la belle-mère décide de fuir et d'offrir un voyage à ses garçons en Finlande. Excités, les garçons se réjouissent et n'envisagent pas le drame familial qui se joue derrière ce safari en traîneau de chiens...
   
   "Plus froid que le Pôle Nord" est un roman d'aventures, sur fond de drame familial et du thème de la famille recomposée. J'ai aimé le cadre de la Laponie finlandaise et de la découverte de l'ambiance hivernale mais chaleureuse. Le voyage se passe à merveille, jusqu'au jour où la mère des deux garçons se perd. Sans attendre les secours, ils partent à sa recherche en plein cœur d'une nature hostile et glaciale. Cette aventure humaine va resserrer les liens familiaux. Pendant ce temps-là, Erin doit faire face à sa mère et à son abandon. Un passage obligé pour l'adolescente qui sème la pagaille dans la vie de couple de son père.
   
   Sur fond de roman d'apprentissage, j'ai trouvé que l'alternance des chapitres qui racontent deux histoires différentes mais liées entre elles était intéressante. Pourtant, la brièveté de certains passages et l'approche classique du thème ne m'a pas accrochée. Je ne me suis pas attachée aux personnages même si la fin, cliché, m'a plu.
   
   
   Quatrième de couverture :
   
   "Ce soir-là, un traîneau manque à l'appel. Johnny et Tom se lancent sans hésiter à la recherche de leur mère dans un épais brouillard. Mais combien de temps peut-on survivre dans un univers de glace ?"

critique par Laël




* * *