Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Balzac de Alain

Alain
  Propos sur le bonheur
  Histoire de mes pensées
  Balzac

Alain, de son vrai nom Émile-Auguste Chartier est un philosophe français né en 1868 et mort en 1951.

Balzac - Alain

Lecteur, Lecteurs
Note :

   Passons aux essais maintenant que je n'avais jamais lu et qui m'ont énormément plu.
   
   Alain démarre son livre par un brin d’histoire personnelle pour saluer son père qui l’a mené vers la lecture
   "Mon père avait des dettes et des soucis : il ne voulait pas y penser ; c’est la raison peut-être pour laquelle il fut un enragé liseur."
   

   Mais attention pour se lancer dans la Comédie humaine il faut être lecteur
   "Connaissez-vous le bruit d’une feuille que l’on tourne ? Si vous n’y entendez pas le destin et l’irrévocable, c’est que vous n’êtes pas lecteur ou disons liseur."
   
   Comme son père avec lui il partage avec nous ses lectures des romans de Balzac, les uns après les autres
   "me voilà jeté dans un de mes livres préférés"

   
   Il nous fait part de ses choix, de ses préférences : le Curé de Tours, un médecin de campagne des romans fort mal accueillis par la critique. Le Lys dans la vallée dont Balzac dit
   "Je prépare une grande et belle œuvre, intitulée Le Lys dans la vallée, une figure de femme charmante, pleine de cœur, ayant un mari maussade, et vertueuse"
   
   "Les illusions perdues cette somme balzacienne rassemble les thématiques essentielles et met exemplairement en place le mythe d’une jeunesse et d’une époque symbolisées par les tribulations, espérances et désillusions du héros, Lucien de Rubempré."
   

   L'on passe d’un récit assez sobre à une énorme fresque aux 273 personnages
   
   C'est le moment où Balzac songe à rassembler et relier tous ses personnages pour en former une société complète.
   
   Il y a de la part d'Alain des mises en garde, des éclaircissements, des coups de colère pour des romans trop peu lus, ses personnages préférés comme Beatrix. ou le roman qu'il préfère peut-être : un Curé de village.
   
   Alain lit et relit avidement la Comédie humaine.
   
   C’est un livre que je vous recommande, il vous donnera envie d’élargir vos lectures aux titres moins connus ou de relire ceux qui vous importent mais dont vous avez oublié les détails.
   
   
   Quatrième de couverture :
   
   « Lecteur à la manière de Montaigne, Alain fréquentait, au gré de son humeur, les esprits fraternels qu'il avait élus comme compagnons. Balzac fut de ceux-là. Le prenant et le reprenant "comme une nourriture, pour penser maintenant, pour vivre maintenant", il a célébré en lui "le nouvel Homère", "le génie enchanteur le plus généreux peut-être contre l'ennui".Ce volume rassemble pour la première fois, hormis les Propos où Balzac est évoqué, tous les textes, dont certains inédits, qu'Alain, au fil de son existence, lui a consacrés. » 

critique par Dominique




* * *