Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Dès 07 ans: Edgar Paillettes de Simon Boulerice

Simon Boulerice
  Dès 07 ans: Edgar Paillettes

Dès 07 ans: Edgar Paillettes - Simon Boulerice

Un frère différent
Note :

   Quand j’ai eu vent de l’existence ce petit roman, je n’ai pas hésité une seconde. La thématique me touchait particulièrement et j’étais bien curieuse de voir ce qui avait bien pu naître à ce propos sous la plume de Simon Boulerice.
   
   Henri est le frère d’Edgar Payette. Et pour lui, il n’est que ça. Le frère d’Edgar. Edgar que tout le monde préfère, Edgar qui a tous les passe-droits, qu’il faut toujours comprendre. C’est que, voyez-vous, Edgar est différent. On l’a diagnostiqué à trois ans. Il va donc dans une école différente. Edgar se déguise tous les jours et parle en poème. Edgar est flamboyant. Et Henri, lui, ne sait pas trop qui il est dans tout ça. Et, à 11 ans, il en a plutôt assez que ce ne soit jamais juste. Il est persuadé que même ses parents préfèrent son petit frère.
   
   C’est un thème ma foi primordial qui est abordé ici. Comment être soi quand à la maison, on est le frère (ou la sœur) d’un enfant différent. Ici, l’auteur a fait le choix judicieux de ne pas nommer la différence, d’en créer une, ce qui permettra à un grand nombre d’enfants de s’identifier à Henri (ou "Oh Henry", comme l’appelle Edgar, en raison de sa tablette de chocolat préférée). De plus, Edgar donne une vision positive et lumineuse de la différence, même si ce n’est pas facile tous les jours.
   
   On y retrouve une fée des dents bien particulière, beaucoup de magie, d’amour et de paillettes. Un traitement très original du thème, des réflexions d’enfant qui sonnent juste et des héros qui scintillent de l’intérieur. J’ai beaucoup aimé et je conseillerai autour de moi au boulot!
   
   Je dois ajouter que j’ai eu un petit coup de cœur pour la couverture, toute simple, mais qui irradie réellement un "truc". Je ne sais pas quoi, mais un "truc". Ce même truc que je retrouve chez beaucoup de mes petits cocos. C’est sans doute pour cette raison qu’elle m’a particulièrement touchée!

critique par Karine




* * *