Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

L’autre Joseph de Kéthévane Davrichewy

Kéthévane Davrichewy
  La mer noire
  Les Séparées
  Quatre murs
  L’autre Joseph

Kéthévane Davrichewy est née à Paris en 1965 dans une famille géorgienne. Après avoir publié de nombreux ouvrages pour la jeunesse, et un premier roman en 2004 "tout ira bien", elle a puisé dans la mémoire familiale et l'expérience de l'exil vécue par ses grands-parents la matière de la Mer Noire.
(Source éditeur)

L’autre Joseph - Kéthévane Davrichewy

Sosso
Note :

   Prix des Deux Magots 2017
   
   Après l’histoire de Tamouna qui symbolisait la famille côté maternel, Kéthévane Davrichewy se penche sur la vie, Ô combien rocambolesque, de son arrière-grand-père Joseph Davrichajvili né en 1882, mort en 1975, et de son copain d’enfance, l’autre Joseph alias Sosso, alias Staline. Tous les deux sont nés à Gori, sont allés à l’école ensemble, ont été mêlés aux événements de la Géorgie du début du 20ème, les mouvements insurrectionnels de 1905 contre l’empire tsariste et l’engagement de la jeunesse confrontée aux nouvelles thèses socialistes qui verront émerger après la 1ère guerre mondiale un nouvel ordre politique. En attendant, ces deux-là rivalisent dans les rues de Gori, se cherchent, s’affrontent au sein de leurs bandes. Mais Joseph ne comprend pas l’attitude de son père qui semble toujours protéger Sosso, il est jaloux de cette attention. Il sait que la vie de son camarade est loin d’être heureuse, son père le bat et boit le peu d’argent qu’il rapporte, sa mère travaille chez ses parents comme couturière. Joseph sent qu’il y a un secret au sein de la famille. Les rumeurs courent sur leur ressemblance. Et si Joseph et Sosso étaient demi-frères ?
   
   Obligé d’émigrer en 1907 pour échapper à l’Okhrana, Joseph se rend en Suisse puis en France. Sa vie devient un vrai roman et l’homme un être mystérieux aux multiples identités, aviateur, espion, résistant.
   
    Un récit composite agrémenté de photos qui semblent confirmer cette filiation entre les deux Joseph.

critique par Michelle




* * *