Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Ados: Les garçons (du collège) ne sont pas (tous) des crapauds de Barbara Dee

Barbara Dee
  Ados: Les garçons (du collège) ne sont pas (tous) des crapauds

Ados: Les garçons (du collège) ne sont pas (tous) des crapauds - Barbara Dee

Sans parler des salamandres
Note :

   Thèmes : Collège, Amitié, Relations garçons-filles
   
   Un roman genre "chick-lit" pour parler des relations garçons-filles avec humour et pour dédramatiser cette période de l'adolescence ou l'on se cherche encore et où on découvre les premiers sentiments amoureux, les émois physiques, les aléas de l'amitié et en plus avec une couverture hyper sympa! Finley et Maya ont réparti les garçons en trois catégories : les têtards (immatures, grossiers avec une voix qui n'a pas mué), les crapauds (maladroits, timides, penauds avec la voix qui déraille) et les grenouilles (espèce rare, garçons les plus évolués). Hélas elles sont en 4ème et dans cette classe là, il y a peu de Grenouilles! Lorsqu'un garçon refait son apparition après avoir quitté le collège pendant un an. Il s'agit de Zachary Mattison. Anciennement têtard, il se serait hissé au rang des Grenouilles à un rythme prodigieux! La présence de Zachary vient tout chambouler, de l'amitié des deux jeunes filles en passant par la fameuse classification amphibienne. Finley va comprendre que les garçons, sont une espèce difficile à cerner et ses certitudes s'effondrent...
   
   Drôle, tendre, attachant, sympathique, décalé... le premier roman de Barbara Dee est pétillant et plein de vie... Elle a réussi à retranscrire toutes les incertitudes et questions que se posent les jeunes filles dès 12 ans lorsqu'elles sont au collège et qu'elles découvrent les garçons sous un jour nouveau. Car les relations entre les garçons et les filles ne sont pas du tout les mêmes à l'école primaire qu'au collège. C'est plus difficile, plus complexe, plus cocasse à cause du corps qui change et de la personnalité, de la construction identitaire primordiale à cet âge. J'ai souri, j'ai ri à certaines répliques, à certaines réflexions et situations qui rappellent des souvenirs de la pré-adolescence. Un roman frais et pimpant, version comédie romantique qui saura faire mouche auprès des petites midinettes!

critique par Laël




* * *