Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Libertango de Frédérique Deghelt

Frédérique Deghelt
  La grand-mère de Jade
  La vie d'une autre
  La nonne et le brigand
  Libertango

Libertango - Frédérique Deghelt

Drames personnels et collectifs
Note :

   Tous les passionnés de musique comme tous les amoureux de romans bien construits, bien écrits qui emportent et transportent les lecteurs dans une quête hypnotique devraient trouver leur compte dans ce dernier et septième roman de l’ex-journaliste Frédérique Deghelt.
   
   Tout avait plutôt mal commencé pour Luis. Fils d’émigrés espagnols chassés par la guerre civile et venus se réfugier en France, il vit entre un père odieux, une mère aussi stupide qu’absente et une sœur d’un égoïsme absolu. Mais il est surtout frappé d’ostracisme, victime de camarades de classe qui n’hésitent pas à railler son corps rachitique et tordu, son bras gauche paralysé, son élocution gauche.
   
   Aussi Luis se réfugie-t-il dans un monde qui lui est propre, celui de la radio où il écoute les concerts et la musique avec une passion totale, développant peu à peu sans s’en rendre compte un savoir immense. Jusqu’au jour où il fera la rencontre fortuite sur un quai de Seine d’un jeune matelot jouant de l’accordéon, frappé de la qualité de l’oreille du jeune garçon. Un musicien qui s’appelle Astor Piazzolla et qui va lui ouvrir le chemin du monde professionnel de la musique.
   
   Désormais arrivé à un âge avancé, Luis accepte de se laisser interviewer et filmer par une jeune femme résolue qui s’est fait une spécialité de réaliser des documentaires sur celles et ceux qui ont su trouver et tracer des chemins hors du commun. Car Luis sera devenu, entretemps, un immense chef d’orchestre aussi respecté qu’adulé.
   
   C’est ce parcours à rebours que l’on découvre peu à peu. Un parcours où chaque épreuve se gagne par une combinaison sans cesse renouvelée de travail, de chance, de talent, d’abnégation, de capacité à voir, écouter, interpréter autrement.
   
   Doté d’une énergie inaltérable, Luis se lancera à corps perdu dans la musique, défiant les conventions, forgeant des ponts entre les genres inconciliables que sont à son époque musique classique, jazz et tango. Il deviendra l’assistant des plus grands avant de voler de ses propres ailes.
   
   A travers l’histoire personnelle de Luis, de ses succès, de ses relations aux femmes et aux autres, c’est l’histoire de notre époque jusqu’à la barbarie terroriste et folle actuelle que nous conte Frédérique Deghelt avec un souci du détail, de l’exactitude que respecteront tous les connaisseurs de musique classique exigeants.
   
   C’est aussi l’ambivalence du lien entre l’interviewé et l’intervieweuse qui peu à peu se dessine, humanisant un personnage marqué par le destin et muré dans une retraite distante pour causes de drames personnels et collectifs dont nous finirons par tout comprendre.
   
   Frédérique Deghelt signe un superbe roman, passionnant, maîtrisé de bout en bout, éblouissant et profondément vrai. Un roman qui retrace fidèlement la difficulté du monde musical aussi.

critique par Cetalir




* * *