Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

En Provence sur les pas d’Henri Bosco de Sophie Pacifico Le Guyader

Sophie Pacifico Le Guyader
  En Provence sur les pas d’Henri Bosco

En Provence sur les pas d’Henri Bosco - Sophie Pacifico Le Guyader

Henri Bosco le méconnu
Note :

   Photos : Jean-François Jung
   

   J’ai déjà dans ma bibliothèque des balades sur les pas de Giono ou une visite privée de sa maison, j’aime ces parcours personnalisés sur les traces d’un écrivain.
   
   Henri Bosco est un peu trop ignoré à mon goût aussi quelle belle idée que ce livre fait de textes et de photos.
   
   Disons tout de suite que les photos sont superbes et ont fait l’objet d’une expo à l’Isle sur la Sorgue.
   
    Mais le livre permet surtout de nous rappeler l’œuvre et le parcours d’Henri Bosco.
   
   Comme Giono, inutile de parler de lui comme d’un écrivain régionaliste car son œuvre est bien au-delà des romans de terroir.
   
   C’est un monde onirique, parfois fantastique et toujours d’une inventivité et d’une créativité extraordinaire.
   
   Sa petit nièce Sophie Pacifico Le Guyader ouvre le livre avec un texte à sa mémoire qui permet d’entrer dans l’œuvre de celui qui "rêvait de devenir un grand poète"
   

   Elle détaille la singularité de cette œuvre, sa magie.
   "Qui a lu Le Mas Théotime n’oubliera plus l’image de la croix, du cœur et de la rose; qui a lu Hyacinthe gardera toujours en mémoire le mythe de l’âme emprisonnée au cœur d’un arbre."

   
    Une œuvre qui permet de renouer avec la nature
   "Tiens me dit-il, montrant un arbuste qui semblait monter la garde, "c’est un laurier d’Apollon" Puis il coupa une branche du feuillage et, en me la tendant, il proposa de faire une halte"
   
   Elle dit cette écriture si particulière et si envoûtante
   "Il possédait l’art de conter les tempêtes de l’âme. Ses mots étaient polis comme les galets du Rhône, ses périodes amples comme des bourrasques de mistral."
   

   Henri Bosco s’est éteint en 1976
   "Il repose au cimetière de Lourmarin non loin d’Albert Camus en ce Lubéron où il connait, selon la parole de René Char, "l’éternité à Lourmarin"
.
   
   Dans la seconde partie les photos de Jean-François Jung sont accompagnées par des extraits issus des romans. Enfin une partie photos souvenirs clôt le livre.
   
   Ce qui pour ma part me réjouit c’est que j’ai encore à lire plusieurs de ses romans et donc que j’ai devant moi du plaisir assuré.
   
   Un joli cadeau à vous faire ou à faire à un amateur d’Henri Bosco

critique par Dominique




* * *