Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Ados: Le garçon en pyjama rayé de John Boyne

John Boyne
  Ados: Le garçon en pyjama rayé
  Dès 09 ans: Barnabé ou la vie en l'air

Ados: Le garçon en pyjama rayé - John Boyne

Candide au pays de Auschwitz
Note :

   Allemagne, 1942.
   
   Bruno et sa soeur Gretel sont obligés de quitter Berlin où ils ont une vie très agréable. Ils doivent rejoindre leur père parti à Hoche Vite pour son travail. Bruno a du mal à se faire à cette nouvelle vie, il regrette notamment ses trois copains : Karl, Daniel et Martin et se sent seul dans cette ville où il s'ennuie et où il n'y a " pas de maisons autour de la nôtre, ni de marchands de fruits et légumes, ni de rues, ni de cafés avec des tables dehors et personne pour vous bousculer le samedi après midi".
   
   Sa seule distraction est de regarder par la fenêtre d'où il aperçoit un paysage pour le moins étrange avec des "rouleaux de fil de fer barbelé, le sol nu derrière, les baraquements et les petits bâtiments, les nuages de fumée et les soldats".
   
   Un jour, il décide de partir explorer un peu plus loin. Il fait alors la connaissance d'un garçon en pyjama rayé, qui a le même âge que lui... Très rapidement, malgré le grillage qui les sépare, un dialogue s'instaure entre ces deux enfants...
   
   La force de ce roman est dans le regard innocent de cet enfant de 9 ans, dont le père est un nazi sans qu'il le sache, et qui décrit et découvre ce qu'il ne sait pas encore être le camp d'Auschwitz.
   
   Ce récit montre formidablement bien l'absurdité de la déportation des juifs pendant la seconde guerre mondiale. J'ai lu de nombreux romans jeunesse sur cette période historique, celui là est vraiment poignant et bouleversant. Et bien qu'il soit destiné aux adolescents, j'invite fortement tous les adultes à le lire.
   ↓

critique par Clochette




* * *



Hoche-Vite
Note :

    Bruno a 9 ans, et il est le fils d'un officier SS à qui Hitler donne la direction du camp d'Auschwitz. Brutalement déraciné (la famille vivait dans une vieille demeure berlinoise), livré à lui-même, le petit garçon s'ennuie terriblement dans ce nouvel univers pour le moins étrange: personne ne veut lui expliquer qui sont ces gens en pyjama rayé de l'autre côté du grillage ni pourquoi il ne faut pas en parler. Bruno développe à leur égard une curiosité de plus en plus intense jusqu'au moment où il rencontre un jour, loin de sa maison, un jeune garçon de son âge derrière le grillage. Ils deviennent amis.
   
   
   "Le garçon en pyjama rayé" de John Boyne est sorti en 2006 et a été immédiatement traduit en français, chers happy few, et Gallimard a profité de la sortie du DVD de l'adaptation en août dernier pour le rééditer dans un nouveau format très agréable dans lequel j'ai enfin découvert ce roman couvert de prix qui s'est vendu à plus de 5 millions d'exemplaires dans le monde, ce qui n'est pas étonnant tant le traitement du thème de l'Holocauste est ici original et fort. Il ne faut surtout pas en savoir trop en ouvrant cette fable (car c'en est une, tant dans l'histoire qui est peu vraisemblable que dans le personnage de Bruno, tellement naïf qu'il en paraît parfois un peu attardé), qui est une indéniable réussite.
   
   L'histoire est très frappante, grâce notamment au choix d'une narration à la troisième personne mais qui suit totalement les pensées et le raisonnement de Bruno: on a l'impression d'être dans la tête de ce petit garçon tout en anticipant l'intrigue, puisque nous savons décrypter ce que Bruno ne comprend pas, ce qui crée un climat très pesant et concourt évidemment à la réussite de la chute, poignante et inéluctable.
   
   Un très bon roman, à faire lire dès 13 ans.

critique par Fashion Victim




* * *