Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Héros oubliés du rock'n'roll : les années sauvages du rock avant Elvis de Nick Tosches

Nick Tosches
  La religion des ratés
  Country. Les racines tordues du rock'n'roll
  Héros oubliés du rock'n'roll : les années sauvages du rock avant Elvis
  Les Pièges de la nuit
  La Main de Dante
  Confessions d'un chasseur d'opium
  Night train
  Moi et le diable
  Le Roi des Juifs

AUTEUR DES MOIS D'AVRIL & MAI 2017

Nick Tosches, né en 1949 à Newark, dans le New jersey, d'un père italien et d'une mère irlandaise, a grandi à New York.

Divers petits boulots remplacent les études et ses premiers textes sont d'abord publiés dans des magazines de rock.

Il est l'auteur de plusieurs biographies, d'ouvrages de référence sur la musique moderne nord américaine et de polars, mais aussi de poésies.

Héros oubliés du rock'n'roll : les années sauvages du rock avant Elvis - Nick Tosches

Encyclopédie
Note :

   Titre original : Unsung Heroes of Rock N' Roll : The Birth of Rock in the Wild Years Before Elvis, 1984
   
   Présentation de l'éditeur:
   "Le rock’n’roll n’a pas commencé avec Elvis, c’est ce que montre ici Nick Tosches en offrant une hallucinante galerie de portraits de ses héros obscurs, tous plus déjantés les uns que les autres : Big Joe Turner (“un steak au petit-déjeuner, une fille au déjeuner”), Screamin’ Jay Hawkins, Louis Prima ou encore Ming et Ling, les rockers chinois. Héros oubliés, le livre le plus drôle et le plus cru de Tosches, s’achève sur la rencontre avec le frère jumeau d’Elvis, supposé mort à sa naissance."
   
   Ce livre est exactement ce que le titre indique (bien plus que ce que pourrait faire croire la quatrième de couvertue) à savoir une anthologie du Rock d’avant Elvis. Il fait suite, si l'on veut se documenter intégralement sur cette préhistoire du rock, à "Country : les racines tordues du rock'n'roll". Nick Tosches est un spécialiste incontestable en la matière et on peut lui faire confiance pour ne rien ignorer de ce qu'il y a à savoir sur la question, plus un certain nombre d'autres choses que certains auraient préféré que personne ne sache. Il n’empêche qu'il n'a pas réussi à vraiment m'intéresser avec ce volume...
   
   Tout d'abord, parce que n'étant pas spécialiste du rock et surtout, n'étant même pas américaine, nombre de noms évoqués m'étaient totalement inconnus, que ce soit les noms de chanteurs, de groupes ou de morceaux. Alors, au début, on va sur internet voir la tête qu'ils ont et écouter le morceau en question, mais il y en a des dizaines et des dizaines et assez rapidement, on y renonce. Ensuite, on reste dans l'abstrait et le supposé.
   
   La seconde pierre d'achoppement, c'est qu'alors que je m'attendais à des récits majoritairement anecdotiques permettant de pénétrer derrière la scène, ce que j'ai lu était très majoritairement technique : des titres, des dates, des labels, des lieux d'enregistrements ou de concerts, des dates de contrats, des imprésarios... bref, du technique, pour des spécialistes. Du pointu, du précis, du détaillé, ne pouvant être apprécié que par des connaisseurs émérites.
   
   Mais si c'est votre cas, cet ouvrage vous ravira, vous y trouverez tout, vraiment TOUT, ce qui touche à cette musique. Il commence par deux préfaces de Nick Tosches, l'une de 1998 et l'une plus longue et détaillée de 1990, suivies d'un avant-propos bref de Samuel Becket 1989, et d'une introduction de l'auteur, d'une quinzaine de pages, situant à grands traits l'histoire du rock de cette période. C'est donc abondamment, avertis, pré-avertis et préparés que nous abordons l'anthologie elle-même, constituée de chapitres (un par artiste) classés approximativement par ordre chronologique (tout cela se chevauche un peu bien sûr, et tient-on compte des débuts, du premier succès ?...) De toute façon, une table des matières finale, en donne la liste de façon très visible (ils sont vingt-huit) et elle est elle-même précédée d'un index alphabétique des chansons et des albums et d'un autre des noms propres.
   
   Il y a également un récapitulatif historique par année, intitulé "Chronologie de l'avènement du rock'n'roll" et une discographie détaillée intitulée "Archeologia rockolla".
   
   C'est pour toutes ces raisons que si, non spécialiste, vous cherchez une lecture sachant vous distraire autant qu'elle vous instruit sur les débuts du rock, vous serez un peu déçu, mais que si vous cherchez une "encyclopédie" sur ce thème, vous serez comblé malgré son petit format (mais il n'y a pas de photo).

critique par Sibylline




* * *