Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Dès 05 ans: Les Dimanches de Romulus de Paul Echegoyen

Paul Echegoyen
  Dès 05 ans: Les Dimanches de Romulus

Dès 05 ans: Les Dimanches de Romulus - Paul Echegoyen

Où est le chat ?
Note :

   Les enfants ont besoin de livres! S’ils en manquent, ils deviennent grognons, tristes, désagréables, voire agressifs. Songez-y.
   Ils peuvent vivre grâce à eux de terribles aventures, expérimenter la vie, découvrir un tas de choses qu'ils ne soupçonnaient pas, les batteries ne sont jamais à plat et ça coûte trois fois rien! (quand ce n'est pas gratuit en bibliothèque).
   Alors ici, tous les mardis (même pendant les vacances), pour enfants et ados, un ou deux titres commentés. Et encore 1 lecture ado le samedi!
    Et pensez à aller faire un tour dans notre Rubrique "Littérature jeunesse", pour tous les âges, vous y trouverez des trésors, bien rangés.

   
   Illustrations : Amélie Vidélo
   
    »Romulus c'est mon chat. On passe tout notre temps ensemble, tous les jours, sauf le dimanche. Ce jour-là, moi, je m'ennuie... mais pas lui. »
   

   Voilà l'introduction de cet album très réussi, petite merveille graphique portée par un texte plein de péripéties... et de bonne humeur.
   
   Le narrateur, un petit garçon, passe toute la semaine avec son chat Romulus. Mais lorsque celui-ci part vivre sa vie le dimanche, il faut bien justifier ses absences par de formidables aventures, qui occupent les pensées du jeune garçon... dont on comprend qu'il a une imagination débordante. Au final, il partage avec nous ses rêveries pour faire de Romulus un héros. Si l'histoire est pleine de peps, le dessin l'est aussi et s'appuie beaucoup sur les contrastes, comme le montre bien la couverture (et encore, on ne le voit pas bien ici mais il s'agit d'orange fluo).
   
   Un bel objet et un livre garantissant un vrai plaisir à la lecture. Une bonne idée de titre à rajouter sur nos listes !

critique par Lou




* * *