Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Un baiser de Malmédy de Pascal Basset-Chercot

Pascal Basset-Chercot
  Un baiser de Malmédy

Un baiser de Malmédy - Pascal Basset-Chercot

La dernière enquête de l’inspecteur Déveure
Note :

   Fin juin à Seilans. Albertin sort de prison, une liberté conditionnelle obtenue après quelques années d’incarcération. Un moment attendu et redouté par l’inspecteur Déveure, dont la cheville brisée se rappelle trop souvent à lui, laissant remonter à la surface de sa mémoire des moments pénibles.
   
   Déveure et Granier, son adjoint, attendent la libération de celui qui a handicapé pour la vie le policier. Un dernier rendez-vous pour Déveure qui a décidé de donner sa démission et de quitter la police. Albertin est pris en charge par Luc de Boivillère qui le conduit chez sa tante, une châtelaine jamais mariée qui vit en dehors de la ville. Albertin est embauché comme jardinier et Déveure veut en savoir plus sur celle qui l’a recueilli.
   
   Un manoir qui tombe en ruines mais recèle en ses flancs d’étranges reliques. Notamment une guillotine en bon état de fonctionnement que bon nombre de touristes viennent visiter, alléchés par le sensationnel. La reconversion d’Albertin tourne court quelques jours plus tard. Madame de Boivillère est retrouvée décapitée au pied de La Veuve.
   
   Si tout accuse Albertin, Déveure est cependant persuadé que l’ex-détenu n’est pour rien dans cette tragique affaire. Et il ne s’agit pas plus d’une mauvaise manœuvre puisqu’il faut au moins deux ou trois personnes pour faire fonctionner la guillotine. Déveure, tout en pensant à sa prochaine retraite, enquête parmi les proches de Boivillère, des membres du Rotary, des notables de la ville, des adolescents d’un centre de réinsertion proche, un jeune guide archéologue et autres protagonistes, autochtones ou étrangers. Mais c’est par le truchement d’Internet que Déveure obtiendra la solution de cette dernière affaire qui se clôt dans l’horreur et le tragique.
   
    Attendu depuis de nombreuses années par tous les aficionados des aventures de l’inspecteur Déveure, et sous titré "La Dernière enquête du Boîteux", ce roman de Pascal Basset-Chercot se révèle peut-être le plus humain et le plus dramatique, le plus passionnant et le plus émouvant de cette série qui ne peut se terminer ainsi. Le lecteur se prend de sympathie et de compassion pour ce flic pas comme les autres, qui malgré ses déboires physiques et sentimentaux ne recherche pas systématiquement une vengeance envers ceux qui l’ont maltraités corporellement et sentimentalement.
   
   Il veut simplement mener ses enquêtes à bon port, que les coupables soient appréhendés, avec ce goût d’amertume qui l’amène à démissionner tout en se demandant ce qu’il fera après. Une histoire forte mais on regrettera la sortie prématurée de Déveure, à moins que Pascal Basset-Chercot nous réserve d’agréables surprises, que l'on attend toujours.

critique par Oncle Paul




* * *