Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Ados: Le garçon qui se taisait de Loïs Lowry

Loïs Lowry
  Ados: Le garçon qui se taisait
  Ados: Le Passeur
  Dès 10 ans: Les Willoughby

Ados: Le garçon qui se taisait - Loïs Lowry

Voyage au cœur de la folie
Note :

   A partir de 13 ans.
   
   Katy Thatcher est la fille aînée de Henry et Caroline Thatcher. Enfant unique pendant huit ans, elle vit avec ses parents dans une vaste maison aux Etats-Unis. Voulant devenir médecin comme son père, elle mène une vie aisée, bourgeoise avec des employés de maison. Son père, médecin de campagne, l'emmène un jour chercher leur nouvelle bonne : Peggy, 15 ans, qui quitte l'école pour s'engager comme Nelly, sa soeur, qui travaille déjà chez leurs voisins les Bishop.
   
   Katy est intriguée par Jacob, le frère de Peggy et Nelly, le "débile" comme l’appellent les ouvriers tout autant que par l'édifice de pierre appelé "asile" où son père se rend parfois à la périphérie de la ville.
   
   Aujourd'hui devenue adulte, étant même grand-mère, elle se demande ce qu'est devenu ce jeune garçon "demeuré" à qui elle s'était attachée, qui a changé sa vision du monde et qui avait la même passion qu'elle pour les animaux.
   
   Ce récit est une magnifique histoire qui traite avec beaucoup de pudeur et de respect du thème de la folie. Un épisode dramatique - le drame de ce garçon qui se taisait- qu'on pressent dès le début du livre, nous tient en haleine tout au long du récit. Ce drame ainsi que d'autres drames sont racontés d'une façon très intéressante car avec le point de vue d'une enfant.
   
   Chaque chapitre est illustré par des photographies en noir et blanc qui ajoutent à la qualité de ce récit, ce sont des images pleines de nostalgie, d'autant que l'auteur explique comment et pourquoi elle met ses photos dans ce livre.
   
   Un récit tout en pudeur, tout en délicatesse. Tout est dit ou plutôt suggéré, et magnifiquement illustré. Un grand roman jeunesse assurément, pour les adolescents à partir de 13 ans.

critique par Clochette




* * *