Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Parmi les miens de Charlotte Pons

Charlotte Pons
  Parmi les miens

Parmi les miens - Charlotte Pons

C'est pas une vie
Note :

    Rentrée littéraire 2017
   
    Charlotte Pons dans son premier roman, "Parmi les miens", donne la parole à Manon une jeune femme confrontée avec sa sœur Adèle, son frère Gabriel et leur père, à leur mère victime d'un très grave accident de la route.
   
    Autour de leur mère et épouse à l'hôpital, ils écoutent le médecin leur annoncer la situation : coma, état de mort cérébrale.
   
   Manon s'empare de l'histoire. Pour elle, il est impensable de laisser leur mère comme ça, elle préfère qu'elle meure là, maintenant, et elle le dit. La famille réagit violemment et met en place les visites, puis commence l'attente.
   
    A travers un drame familial, l'auteur réussit créer une tension psychologique très forte.
   
   Manon est très perturbée, elle laisse son mari et son petit garçon pour s'installer auprès de sa mère dans la maison familiale.
   
    Les personnages sont attachants, chacun retrouvant le chemin de la famille pour vivre l'ultime étape tout en voulant conserver l'espoir.
   
    Nous assistons à l'évocation des souvenirs d'enfance, de jeunesse. La famille aujourd'hui éclatée et éloignée se recompose au gré de la mémoire.
   
    Les enfants n'ont pas tous eu le même rapports avec leurs parents, leur mère. L’introspection se fait douloureuse.
   
    Il est bien sûr question de secrets et les secrets de famille sont toujours douloureux. Que cachait cette mère finalement, pourquoi cette route le jour de l'accident.
   
    En dehors de la question de l'euthanasie qui traverse le roman d'une façon essentielle par son côté légal et moral, le thème de l'enfance reste puissant.
   
    C'est un très beau roman dont la fin inattendue donne force et originalité à l'histoire de cette famille.
   
    Beaucoup de mélancolie aussi devant la fuite du temps, les souvenirs nous touchent.
   
    L'auteur n'a pas situé la ville, juste une montagne, un lac et le casino de la ville... comme pour rendre l'histoire plus vraie encore. Le lecteur imagine... c'est bien.
   
    Un premier roman très réussi à l'écriture précise sans tomber dans le mélodrame.
   
    A lire bien sûr.

critique par Marie de La page déchirée




* * *