Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Ados: Mind Games de Teri Terry

Teri Terry
  Ados: Mind Games

Ados: Mind Games - Teri Terry

SF, dès 13 ans
Note :

   Après avoir lu la trilogie "Effacée", j'ai décidé que je ne voulais pas faire l'impasse sur "Mind Games". Je suis d'ailleurs en train de lire en VO Contagion (qui est bien meilleur). Ce que je reproche un peu aux romans de Teri Terry c'est la longueur de certains passages et « Mind Games » en est truffé. Si bien qu'il m'a fallu m'accrocher car l'univers dystopique/ fantastique, bien étoffé, m'a paru également moins original.
   
    Dans un monde où les gens passent leur temps dans les mondes virtuels grâce à des implants, auxquels ils sont connectés, les individus ont perdu les notions de contact et de réalité. Ceux qui ont décidé de ne pas porter d'implants sont appelés des Refusants et la société leur voue une place la plus basse dans la hiérarchie. Luna est la fille d'une célèbre hackeuse disparue en mission pour la CoPra (Compagnie parasensorielle de réalité artificielle) développant l'ensemble des systèmes informatiques et des mondes virtuels. Luna possède le don de rester totalement consciente tout en étant connectée au Vide. Cependant ces voyages dans le Vide, sorte de tissu infini de possibilités virtuelles la rendent malade. Luna est donc une Refusante. Pourtant elle va être sélectionnée par la CoPra pour un test de QI et un test de quotient rationnel qui peut lui ouvrir des portes précieuses pour son avenir professionnel. Elle décide de tenter sa chance...
   
   "Mind Games" a trop de similitudes avec la trilogie "Effacée" et en tant que thriller fantastique, le message n'est pas nouveau et le schéma narratif est répétitif. L'intrigue met en garde contre les manipulations mentales, les dangers que représentent les mondes virtuels. Ainsi avant même de poursuivre ma lecture, sans étonnement, je savais d'avance ce qui allait être remis en cause : la CoPra, vaste système exerce en fait sur les consciences sa dictature du virtuel. La disparition de la mère de Luna n'est pas accidentelle... toutes les bases et les ficelles du roman ado se devinent aisément et cela m'a gênée. Comparé à Contagion en VO qui est plus surprenant au niveau du suspense instauré. Mind Games a été une lecture plaisante et exploite parfaitement le thème choisi mais cela pêche côté action où l'absence de suspense l'emporte sur une intrigue prévisible.

critique par Laël




* * *