Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Glaise de Franck Bouysse

Franck Bouysse
  Grossir le ciel
  Plateau
  Glaise

Franck Bouysse est un écrivain français né en 1965 à Brive-la-Gaillarde.

Glaise - Franck Bouysse

Cantal, 1914
Note :

   Rentrée littéraire 2017
   
   C'est le troisième roman de Franck Bouysse que je lis, le premier m'avait beaucoup plu, un peu moins le second mais avec Glaise j'ai retrouvé tout le plaisir éprouvé en lisant "Grossir le ciel".
   
   Le rendez-vous ? 1er août 1914 dans un village du Cantal au pied du puy Violent
   Les fermes en vingt-quatre heures se vident de leurs hommes. Chez les Lary c'est Victor le père qui part juché sur son vieux percheron que l'armée réquisitionne au passage, Marie sa mère et Mathilde sa femme devront faire face, heureusement il y a Joseph, un bon garçon de 15 ans. Les deux femmes et le garçon pourront compter sur Léonard leur voisin qui aide volontiers aux travaux des champs et qui n'est jamais avare de bons conseils et de tendresse pour Joseph.
   
   Chez les Valette la chanson est différente, Eugène le fils est parti, le père enrage que sa main accidentée l'empêche de partir, c'est un tordu, "Un type violent, sournois et envieux", tout doit plier sous sa main. Lorsque son frère l'instituteur, celui qui a réussi, lui envoie sa femme, Hélène, et sa fille, Anna, pour être à l'abri des combats, elles vont payer pour toute la rancœur qu'il a accumulée.
   
   Joseph malgré la désapprobation de sa mère, se rapproche d'Anna, ressent les émois d'un premier amour. Il leur faut se cacher de Valette étouffé par sa rancœur et qui tourne autour d'Anna.
   
   L'été s'avance, les saisons passent "le balancier d'une pendule répandait du temps en un lieu qui ne savait apparemment qu'en faire." et les nouvelles du front sont maigres. Les premiers morts du village font faiblir l'espoir d'une victoire rapide.
   
   Les sentiments des uns et des autres vont être nourris par ce temps qui passe, Joseph voit son "univers amputé de la part tendre de l'enfance." Il est contraint de "Devenir un homme avant l'âge d'homme".
   
   Valette lui le temps révèle tous ses défauts, sournois, envieux, frustré et plein de colère et de haine, il rend la vie impossible à Irène sa femme qui s'en venge sur Anna et sa mère.
   Les relations se tendent, la méfiance et la peur s'insinuent dans les têtes et l'amour fou éclate.
   
   Franck Bouysse est un excellent artisan, un faiseur d'histoires et de personnages.
   
   L'auteur aime les mots et son récit est nourri, rythmé, il sait donner de la pesanteur à son histoire, il prend son temps. Le lecteur pénètre derrière lui dans les fermes, on entend le vrombissement des mouches, on sent l'orage venir, l'air qui se raréfie. Il y a de la sensualité dans la description des amours mais aussi dans celle d'une nature pas toujours tendre.
   
   Un bon roman, servi par une écriture ample et parfaitement accordée au récit.
   
   Après "Grossir le ciel", voilà une seconde réussite qui fait plaisir et qui fait revivre un monde rural en perdition.

critique par Dominique




* * *