Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Le sympathisant de Viet Thanh Nguyen

Viet Thanh Nguyen
  Le sympathisant

Le sympathisant - Viet Thanh Nguyen

Agent double
Note :

   Rentrée littéraire 2017
   
   1975 – Guerre du Vietnam – Chute de Saigon
   
   Né d’une mère vietnamienne et d’un père français, le narrateur de ce récit a toujours connu la situation de bâtard. Capitaine au service d’un général de l’armée du Sud Vietnam, il est, en secret, un agent double au service des communistes. Au moment de la chute de Saigon, quand il doit quitter précipitamment la ville pour les États-Unis, il emmène avec lui un de ses meilleurs amis, laissant au pays leur autre copain d’enfance. Mais une fois rejoint les États-Unis, il donne à travers des messages codés des informations aux communistes, par le biais de son camarade resté au Vietnam. Tout au long de sa confession, nous suivons ce terrible conflit, les actes de torture mais aussi la fuite, l’exil avec les boat people, les premiers temps au pays du capitalisme qui fascine tant le narrateur, la difficile condition de réfugié, la suite de la guerre dans ce Vietnam maintenant aux mains des communistes.
   
   Je me suis retrouvée en apnée dès les premières pages de ce magistral roman à couper le souffle et qui se lit d’une traite. Immersion dans la guerre du Vietnam –que je connaissais mal finalement, il m’a fallu me replonger dans les différents aspects du conflit pour mieux appréhender le roman-, ce livre est un formidable récit sur la guerre, sur ses atrocités, sur ses victimes, civiles comme militaires. "Les guerres se livrent deux fois, une fois sur le champ de bataille, une fois dans la mémoire", nous dit Viet Thanh Nguyen, habité par ce sujet depuis de nombreuses années.
   
   Ce livre est plus qu’un simple récit sur la guerre, il a une portée quasi philosophique aussi, en nous faisant réfléchir sur l’inhumanité des conflits et les lendemains qui déchantent. C’est aussi une formidable histoire d’amitié entre le narrateur et deux de ses amis d’enfance. C’est également l’occasion pour le romancier de revisiter ce conflit, du point de vue d’un binational.
   
   Un de ces romans qui marquent longtemps, en raison d’un récit super bien documenté, à l’écriture nerveuse, et à l’intrigue captivante. Une suite est prévue, qui aura la France comme cadre géographique, et dont le sujet sera la diaspora vietnamienne.
   
   Ce premier roman a été récompensé par de nombreux prix, dont le Pulitzer.

critique par Éléonore W.




* * *