Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

La classe de neige de Emmanuel Carrère

Emmanuel Carrère
  Un roman russe
  La classe de neige
  La moustache
  L'Adversaire
  D'autres vies que la mienne
  Limonov
  Le royaume

Emmanuel Carrère est un écrivain, scénariste et réalisateur français né en 1957.

La classe de neige - Emmanuel Carrère

Pour les vacances...
Note :

   J'avais lu ce livre en 3ème déjà, et il ne m'avait pas particulièrement marqué. Mais un ami m'en a parlé, et tellement en bien que j'ai eu envie de tenter ma chance une seconde fois avec ce livre. Et je n'ai pas été déçu !
   
   Le résumé, déjà : Nicolas n'envisageait pas la classe de neige comme une partie de plaisir, mais comme une épreuve terrible ; elle le sera bien plus qu'il ne l'avait redouté. D'abord son père, habitué à faire de la route par son métier de représentant, décide de le conduire en voiture jusqu'au chalet pour lui éviter le trajet en autocar. Ensuite, il repart en oubliant les affaires de son fils dans son coffre.
   
   Pour Nicolas qui a peur de tout, de s'oublier au lit, de se faire remarquer, d'être le souffre-douleur des autres, ça commence très mal malgré la gentillesse des moniteurs. Mais quand on apprend qu'un jeune garçon du village voisin a été victime d'un sadique et que la voiture recherchée par les gendarmes est la même que celle du père de Nicolas, le voyage dans l'horreur commence pour de bon
   
   Mon avis : On entre vraiment dans la peau du héros, Nicolas. Et, tout le long du livre, on se demande ce qu'a subi cet enfant pour être si inquiet. Et on imagine tout... sauf ce que cela va être ! La véritable surprise du roman, c'est la fin. On s'y attends, un peu, mais pas de cette façon, ça c'est sûr ! On se retrouve parfois perdu dans l'esprit de Nicolas, on n'arrive pas à le cerner, et au final tout devient limpide. Chacun de ses gestes et paroles trouve un sens nouveau une fois que l'on comprend le pourquoi du comment.
   
   Un livre dérangeant, où un malaise ambiant règne en maître, mais où l'on a envie de connaître la suite.
   
   A conseiller, vraiment. Et pour info, ce roman a eu le Prix Femina 1995 !

critique par Onlykey




* * *