Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Gataca de Franck Thilliez

Franck Thilliez
  La chambre des morts
  La mémoire fantôme
  La forêt des ombres
  L'anneau de Moebius
  Fractures
  Le syndrome E
  Vertige
  Gataca

Franck Thilliez est un auteur français de romans policiers et thrillers, né en 1973.

Gataca - Franck Thilliez

Suite de Syndrome E
Note :

   Lire "Gataca" sans avoir lu "Le syndrome E" n’est pas un handicap insurmontable, c’est ainsi que je l’ai lu.
   
   Il s’agit d’une quête de l’origine de la violence. Pas idiot finalement. Y aurait-il un élément, un gêne, une disposition particulière qui conduirait à la violence, qui la rendrait inéluctable ?
   
   Franck Thilliez réemploie deux personnages qui ont fait les beaux jours du "syndrome E" apparemment : Lucie Hennebelle et Franck Sharko, respectivement lieutenant de police et commissaire. Qui ont vécu apparemment des choses pas très drôles. Et qui ne vont pas encore être à la fête. Ils ont tous deux perdu des enfants et se remettent difficilement. Mais l’actualité du crime, jamais en repos, va les rattraper et leur fournir du "grain à moudre", chacun de leur côté... au moins pour un temps.
   
   C’est qu’il y a beaucoup d’évènements différents qui interviennent en tête de roman et qu’il apparait a priori improbable de les relier. Mais improbable n’est pas Thilliez ! D’autant qu’il est le papa du roman, il fait ce qu’il veut, quoi !
   
   Alors, entre une jeune biologiste retrouvée massacrée dans la cage d’un chimpanzé, des évènement apparemment très étranges qui se déroulent au fond des forêts amazoniennes (les mères mettant au monde un enfant mâle sacrifiées), l’assassin de la petite fille de Lucie qui s’arrache une veine du bras pour finir par mourir, une sépulture de Cro-Magnon violée et la momie dérobée, de braves randonneurs de la forêt de Fontainebleau massacrés eux aussi, ça en fait des points de départ comme autant d’enquêtes ! Il y a pourtant un point commun à tous ces évènements ; ne serait-ce que la violence, et justement, la violence...
   
   Franck Thilliez va donc développer tous ces fils entremêlés pour nous faire entrevoir des choses terribles qui pourraient se nicher dans la génétique. Ce qui pourrait être une thèse aride et pseudo-scientifique s’avère une tentative adroite et ludique d’exposition de concepts pas forcément évidents. Franck Thilliez s’est manifestement beaucoup penché sur la réalité, les finesses de la génétique pour nous élaborer ce "Gataca" plus que recommandable. Il ne s’agit pas que de bruts actes de violence assortis d’enquêtes comme pourrait l’être un plus banal polar. De la violence il y en a, beaucoup, mais au service d’une thèse qui possède de solides fondements et d’une histoire développée de manière intelligente. Un polar qui sort de l’ordinaire.

critique par Tistou




* * *