Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

L'été avant la guerre de Helen Simonson

Helen Simonson
  La Dernière Conquête du Major Pettigrew
  L'été avant la guerre

L'été avant la guerre - Helen Simonson

Sussex, été 1914
Note :

   Titre original : The summer before the war
   
   Eté 1914, petit village de Rye (Sussex). L'ambiance est encore bien victorienne, femmes corsetées et messieurs un poil machos; la bonne société bourgeoise et la petite noblesse sont bourrées de préjugés à l'encontre des femmes et des classes sociales dites inférieures.
   
   Béatrice Nash va devoir batailler pour occuper un poste d'enseignante de latin. A 23 ans, elle est cataloguée comme vieille fille et son ardent désir d'être financièrement indépendante est contrecarré par sa famille paternelle et des notaires n'ayant aucune confiance en ses capacités de gestion (alors qu’elle s'occupait fort bien des affaires de son père avant le décès de celui-ci). La femme éternelle mineure, quoi. Seul l'état de femme mariée lui permettrait de toucher son (coquet) héritage, tout en sachant que bien sûr son éventuel mari aurait la main dessus.
   
    Pour l'instant elle n'envisage pas de se marier (à son âge avancé!), quoiqu'elle ait des atomes crochus avec Hugh et Daniel, les neveux d'Agatha Kent, qui la chapeaute dans ses premiers pas à Rye. Agatha, une femme de caractère, sachant braver quelques conventions, mais hélas pas toutes...
   
    En plus de la situation des femmes à l'époque, est évoqué celle du peuple Tzigane, dont un élément particulièrement doué à l'école se verra fermer des portes en raison de ses origines.
   
    Le village de Rye verra affluer des réfugiés de Belgique et certains de ses hommes s'engager. Le roman prendra une teinte plus sombre, tout en préservant une justesse de ton et un humour de bon aloi.
   
    En démarrant cette lecture je pensais à une quelconque romance vintage et sympathique, genre tout à fait honorable par ailleurs! Mais en abordant sans insister lourdement des thèmes bien plus sérieux, l'auteur a su me toucher et m'intéresser avec ses personnages et me faire vivre quelques mois dans l'ambiance de cette époque et de ce village.
   
    Une jolie lecture

critique par Keisha




* * *