Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Ados: Mon ennemi Arnie de Jeremy Behm

Jeremy Behm
  Ados: Mon ami Arnie
  Ados: Mon ennemi Arnie

Ados: Mon ennemi Arnie - Jeremy Behm

Dès 14 ans
Note :

   Thèmes : Serial Killer, Adolescence, Thriller
   
   Alors que Fox et Cliff se croyaient débarrassés de Arnie Spencer suite à leur mésaventure d'il y a un an... voilà que l'adolescent bizarre et sournois refait surface... à l'anniversaire de la petite amie de Fox. Plus psychopathe que jamais, Arnie se fait appeler le Chat de Schrödinger... Des victimes de meurtres étranges secouent la ville d'Ithaca mais les forces de l'ordre refusent de faire le nécessaire. Fox et Cliff ont juste besoin de sensations et d'attirer l'attention sur eux alors que Arnie est perçu comme un héros, lui qui a arrêté son père le Pretender! Il ne reste plus qu'à faire le boulot à la place de la police... mais comment Cliff et Fox vont-ils s'y prendre pour arrêter le rusé Arnie ?
   
   Le point fort du roman qui est la suite directe de "Mon ami Arnie", est incontestablement le personnage d'Arnie. Parfaitement crédible, vicieux, intelligent et ironique, ce serial killer adolescent a des capacités étonnantes et flippantes ! Si on sent venir quelques péripéties, il y a un rebondissement de taille à la fin du roman qui lève le voile sur les meurtres commis à Ithaca.
   
   Ce que l'on apprécie dans ce thriller plein d'humour, ce sont surtout les répliques cinglantes, hilarantes et parfois la tonalité volontiers sarcastique du récit qui nous tiennent en haleine et nous font passer un agréable moment. J'ai aimé retrouver les personnages de Cliff et Fox, qui ont le don de se fourrer dans des situations pas possibles. On sourit, on s'amuse, on frissonne, on aime passer du temps aux côtés de ces adolescents insolites, loin des stéréotypes et Arnie est un personnage bien réfléchi à la psychologie complexe et pointue.
   
    Une suite à la hauteur de mes attentes, que j'ai trouvé sympathique.

critique par Laël




* * *