Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Les promenades d’Hermann Hesse de Jean-Philippe de Tonnac

Jean-Philippe de Tonnac
  Les promenades d’Hermann Hesse

Les promenades d’Hermann Hesse - Jean-Philippe de Tonnac

Sur les pas d' Herman
Note :

   Si vous voulez connaitre un peu mieux Hermann Hesse sans pour autant vous lancer dans une biographie voilà le livre qui convient.
   La vie de l’auteur est au centre mais à travers les lieux qu’il a habités, qu’il a aimés et surtout qu’il a arpentés.
   
   Montagnola, le lieu où il écrivit ses grands romans, c’est dans le Tessin à la limite de l’Italie, Montagnola qui lui consacre un musée.
   
   "Je n'ai jamais vécu dans un plus beau cadre qu'au Tessin et ne suis jamais resté autant d'années fidèle à un lieu de résidence qu'à celui où je me trouve aujourd'hui. [...] Le paysage tessinois, avec lequel j'ai véritablement fait connaissance en 1907, m'a toujours attiré à la fois comme une patrie prédestinée et comme un lieu d'asile ardemment désiré."

   
   La Casa Camuzzi à Montagnola, c’est une belle maison romantique dont il fait sa terre d’élection après une grave crise familiale, le lieu qui va lui apporter en partie la paix de l’âme à permettre à son génie littéraire de voir le jour. C’est là qu’il va écrire "Narcisse et Golmund", "Le loup des steppes", "le Jeu des perles de verre".
   
   Il va aussi s’adonner à la peinture se sentant inspiré par ces paysages méditerranéens.
   
   Plus tard il habitera la Casa Rossa, dans cette maison il abritera au moment de la guerre, Thomas Mann, Bertolt Brecht.
   
   Il repose dans le cimetière de San Abbondio
   
   Le livre est superbement illustré avec en particulier des photos d’archives de la famille Hesse, des toiles de l’écrivain aux couleurs puissantes qui m’ont beaucoup plu. Le livre offre beaucoup d’extraits des œuvres de Hermann Hesse qui viennent opportunément illustrer les photos, il a beaucoup marché dans les environs du lac du Lugano, dans le vallon de Pambio qui aujourd’hui n’a plus rien de rural, dans les ruelles de Morcote ou sur les pentes du Monte Arborea.
   
   Cette balade sur ses traces est un enchantement aux couleurs de l’Italie, celle des lacs, des madones et des villas splendides.

critique par Dominique




* * *