Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Adèle et moi de Julie Wolkenstein

Julie Wolkenstein
  L'excuse
  Colloque sentimental
  Les vacances
  Adèle et moi

Julie Wolkenstein est une écrivaine française née en 1968 à Paris. Elle est la fille de l'académicien Bertrand Poirot-Delpech et, par sa mère, la petite-fille de l'industriel français Maurice Jordan.(Wikipédia)

Adèle et moi - Julie Wolkenstein

Entre 1870 et 1940
Note :

    Des avis plutôt positifs voire enthousiastes, avaient circulé à une époque dans la blogosphère, alors pour 1 euro en bourse aux livres j'ai pu satisfaire ma curiosité.
   
    De nos jours, la narratrice retrouve un document dans les papiers de son père récemment décédé, racontant pas mal de faits sur son arrière-grand mère Adèle, qui tout comme elle adorait séjourner sur la côte dans la Manche, à Saint-Pair.
   
    L'on découvre alternativement cette auteur en train d'écrire son livre, en parlant à un certain Jules, son amoureux dont on ne saura pas grand chose en fait et une amie, Bénédicte, et l’histoire d'Adèle.
   
    Il paraîtrait qu'un secret de famille existe (encôôôre un secret de famille, s'écrie la lectrice!), mais on le devine aisément et finalement on s'occupe plutôt d'Adèle, enfant puis femme, dans une famille bourgeoise entre 1870 et 1940, sans problèmes d'argent, passant son temps entre un appartement parisien, une maison en banlieue et justement une villa au bord de la mer.
   
    Comme le dit l'auteur, "ma réaction à moi, en découvrant ce secret de polichinelle, c'est qu'il n'y a pas de quoi en faire un fromage". D'ailleurs personnellement je ne comprends pas pourquoi Adèle échappe à ses conséquences, et que ça 'tombe' sur une de ses filles...
   
    600 pages qui se lisent très bien, un écriture assez particulière, avec parenthèses, incises et autres qui peuvent perdre un peu, mais (j'ai vérifié) les phrases ne sont pas bancales, alors autant se laisser porter tranquillement.
   
    Pour moi c'est un roman idéal entre deux lectures plus fortes. Malheureusement j'ai l'impression de ne pas avoir tout compris, au sujet de la cousine Odette et de Jules, qu'est-ce qui est vrai, inventé, rêvé? Va savoir. En tout cas la dernière liste en fin de roman m'a paru en trop.

critique par Keisha




* * *