Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Le père Dutourd de François Taillandier

François Taillandier
  Balzac
  L'écriture du monde
  La croix et le croissant
  Le père Dutourd

François Taillandier est un écrivain français, né en 1955 à Clermont-Ferrand.

Le père Dutourd - François Taillandier

Un bon maître
Note :

    Je retrouve, après avoir lu "Au Bon Beurre", ce petit livre d'hommage à Jean Dutourd, publié par François Taillandier quelques semaines après la mort de l'académicien. On sait que François Taillandier fut candidat malheureux à l'Académie française, devancé qu'il fut, en 2009, par François Weyergans. On pourrait penser, car on est mauvaise langue, que cette plaquette n'a été rédigée que pour garder le contact avec les membres du cénacle et s'attirer leurs bonnes grâces en vue d'un prochain scrutin. Mais Taillandier détourne rapidement ces mauvais soupçons. Jean Dutourd est à l'origine des débuts de Taillandier en littérature, c'est lui qui l'a fait éditer, et l'hommage ici rendu semble sincère. Il ne constitue d'ailleurs qu'un mince aspect de l'ouvrage, dans lequel l'auteur parle davantage de lui que de son aîné. Bien sûr, l'aspect autobiographique lui permet de dire ce qu'il se trouve en commun avec son modèle, mais il n'hésite pas non plus à l'égratigner, à trouver indignes de son talent les chroniques politiques haineuses à l'égard de la gauche au pouvoir qu'il distillait dans la presse des années 1980. Au-delà du récit de vie et de l'hommage, on trouve dans ces pages des passages plutôt bien sentis sur le style, la langue, le métier d'écrivain tel qu'il le pratique en essayant de mettre en œuvre le conseil que lui donna Jean Dutourd sous forme de question à se poser continuellement : "En écrivant, demandez-vous toujours ceci : suis-je le seul à pouvoir dire ce que je dis ?" Il existe de plus mauvais maîtres.

critique par P.Didion




* * *