Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Le testament d’un excentrique de Jules Verne

Jules Verne
  Paris au XXe siècle
  De la terre à la lune
  Michel Strogoff
  Le tour du monde en 80 jours
  Le Château des Carpathes
  Autour de la lune
  Sens dessus dessous
  Voyage au centre de la terre
  Dès 09 ans: Une fantaisie du docteur Ox
  Vingt mille lieues sous les mers
  V comme: Les enfants du Capitaine Grant
  Ados: Michel Strogoff
  Ados: En Magellanie
  Un prêtre en 1839
  Les aventures du Capitaine Hatteras
  Le testament d’un excentrique

Jules Verne est un écrivain français né en 1828 à Nantes et décédé en 1905.


* Citations dans la rubrique "Ce qu'ils en ont dit"

Jean-Yves Tadié lui a consacré un livre.

Le testament d’un excentrique - Jules Verne

Rebondissements innombrables
Note :

   Ce roman est des moins connus je crois : Le testament d’un excentrique.
   
   Là c’est le feuilleton par excellence. Nous sommes à Chicago, un milliardaire, William Hypperbone, a décidé de laisser sa fortune qui est immense, au vainqueur d’une partie d’un jeu qui est sa passion : le jeu de l’oie. Chaque case correspond à un état américain et comme au jeu de l’oie il y a des cases dangereuses, piège, prison, puits ou rançon à payer pour pouvoir quitter une ville...
   Six participants sont tirés au sort et vont se disputer la partie.
   
   Parmi les six joueurs il y a un peintre Max Real, c’est le chic type toujours de bonne humeur, il y a Herman Titbury et son épouse, une caricature de couple, Harris Kymbale l’inévitable journaliste, Hodge Hurricane vieux loup de mer bourru, Tom Crabbe le boxeur, et la jolie Lissy Wag accompagnée d’une amie.
   Mais au dernier moment, juste avant que le départ ne soit donné un septième participant se présente sous le nom de XKZ
   
   Et voilà tout ce joli monde livré au hasard des coups de dés. Injures, coups retors, duels et aventure amoureuse se succèdent.
   Les héros font preuve d’une farouche énergie et d’une belle vitalité.
   
   C’est très réjouissant, les péripéties sont nombreuses et les rebondissements innombrables : c’est tout le territoire américain qui défile, la vie sauvage, les grands espaces, les villes dangereuses...
   
   Ce n’est pas un roman très connu et pourtant il mériterait de l’être par son côté très amusant.

critique par Dominique




* * *