Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Réveiller les lions de Ayelet Gundar-Goshen

Ayelet Gundar-Goshen
  Réveiller les lions

Réveiller les lions - Ayelet Gundar-Goshen

Dilemme
Note :

   "Il a écrasé un homme. Il a écrasé un homme et a repris la route"
   

   Ethan Green est un brillant neurochirurgien, marié à une belle femme dont il est amoureux, père de deux charmants gamins. Il possède une jolie maison et un beau 4x4 au volant duquel, un soir, il renverse accidentellement un Erythréen. Pris de panique, il abandonne l'homme sur le bord de la route. Reprendre le cours de sa vie se révèle évidemment impossible. Les remords, la peur d'être confondu (son épouse est l'inspectrice de police en charge de l'enquête) et surtout d'être dénoncé par la femme du mort, la belle Sirkitt qui a assisté à la scène, vont faire de son existence un enfer. Sirkitt échange son silence contre des soins : Ethan est contraint de soigner les Erythréens et Soudanais en situation précaire, dans un garage insalubre. Une double vie commence alors pour le médecin, dangereuse, épuisante et menaçant durablement ce qu'il a mis des années à construire, d'autant que sa femme se rend vite compte que quelque chose cloche...
   
   Quel livre ! Il vous happe dès les premières lignes grâce au climat oppressant maintenu de façon impeccable du début à la fin. Les codes du thriller y sont parfaitement respectés (un mort, une enquête, un suspense à couper au couteau...) mais on y trouve aussi une dimension psychologique passionnante. Ethan, malgré l'horreur de son geste, nous apparaît en effet profondément humain et comme tout être humain, dangereusement faillible. C'est un homme qui fait le plus mauvais des choix pour préserver une vie en apparence parfaite (en apparence...) et qui fatalement, prend le risque de tout perdre. Ethan est un homme qui veut le bien, fait le mal et se trouve prisonnier d'une situation inextricable, à laquelle se rajoute un paramètre inattendu : le désir qu'il ressent pour celle qu'il devrait haïr... Rien n'est moins simple et ce roman échappe à toute prévisibilité. Les réactions des uns et des autres ne sont pas celles qu'on pourrait attendre, le final surprend et la tragédie des migrants évoquée en arrière-plan, mais en réalité au cœur du roman, nous ébranle comme un coup de poing.
   
   J'espère que cette auteure israélienne a écrit d'autres livres et si c'est le cas, qu'ils sont aussi bons que celui-ci : je vais me pencher sur la question...
   
   "Emigrer, c'est passer d'un endroit à un autre, avec, attaché à ta cheville comme un boulet d'acier, le lieu que tu as quitté. Voilà pourquoi il est si difficile d'émigrer: marcher à travers le monde en ayant les pieds entravés par un pays tout entier, c'est quelque chose qu'il faut être capable de supporter."

critique par Une Comète




* * *